Résultats des législatives 2022 : la Nupes obtient 25,66% des votes au premier tour, quelques milliers de voix derrière le camp d'Emmanuel Macron

Publié le par franceinfo France Télévisions

La coalition regroupant La France insoumise, le Parti socialiste, le Parti communiste et Europe Ecologie-Les Verts va tenter d'obtenir un maximum de sièges face à la majorité présidentielle et ses alliés au second tour de l'élection.

Les dirigeants des partis qui composent la Nupes, réunis autour de Jean-Luc Mélenchon, à Paris, le 19 mai 2022. (THOMAS SAMSON / AFP)

Les dirigeants des partis qui composent la Nupes, réunis autour de Jean-Luc Mélenchon, à Paris, le 19 mai 2022. (THOMAS SAMSON / AFP)

La Nupes peut-elle empêcher Emmanuel Macron d'obtenir une majorité absolue à l'Assemblée nationale ? Au terme du premier tour des élections législatives, dimanche 12 juin, tout reste possible : les forces qui composent la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale arrivent au coude-à-coude avec la majorité présidentielle. La Nupes a obtenu 25,66% des suffrages et la coalition Ensemble ! 25,75%, selon les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur. 

D'après les dernières projections de sièges, les différents partis de la coalition de gauche (La France insoumise, le Parti socialiste, Europe Ecologie-Les Verts et le Parti communiste) disposeraient pour les cinq prochaines années d'un contingent compris entre 150 et 190 députés. Quatre candidats de la Nupes ont d'ores et déjà été élus dès le premier tour : Alexis Corbière (septième circonscription de Seine-Saint-Denis), Sophia Chikirou (sixième circonscription de Paris), Danièle Obono (dix-septième circonscription de Paris) et Sarah Legrain (dix-neuvième circonscription de Paris).

Des groupes bien plus conséquents qu'il y a cinq ans

Néanmoins, si les projections de sièges se confirment au second tour, dimanche prochain, Jean-Luc Mélenchon ne pourra pas imposer de cohabitation à Emmanuel Macron. Le chef de La France insoumise avait pourtant demandé aux électeurs de l'"élire Premier ministre" dès le soir du second tour de l'élection présidentielle. Cet objectif passe obligatoirement par l'obtention d'une majorité à l'Assemblée nationale, ce qui semble très peu probable en raison du poids du bloc macroniste, réuni sous la bannière Ensemble ! (entre 255 et 295 sièges).

Additionnés, les groupes parlementaires LFI, PS, PC et EELV ne dépassaient pas 60 députés lors de la précédente législature. Ils pourraient désormais perturber beaucoup plus fortement la politique du gouvernement, notamment si Ensemble ! n'obtient qu'une majorité relative dimanche prochain.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article