Claude Vega, humoriste et pionnier de l’imitation moderne, est décédé

Publié le par Ouest-France Avec AFP

Le comédien s’est éteint à l’âge de 91 ans. Il était le premier homme à avoir imité des personnalités féminines.

Le comédien Claude Vega durant l’émission de radio Studio 1 sur Europe 1, le 12 mars 1984 à Paris. | AFP ARCHIVES

Le comédien Claude Vega durant l’émission de radio Studio 1 sur Europe 1, le 12 mars 1984 à Paris. | AFP ARCHIVES

L’humoriste et comédien Claude Véga, considéré comme le père de l’imitation moderne, est décédé lundi à Paris à l’âge de 91 ans, a-t-on appris auprès de sa compagne et attachée de presse. Né Claude Thibaudat, il avait connu son heure de gloire dans les années 1970 et 1980.

« Il était très fatigué depuis plusieurs semaines, il est parti tranquillement », a déclaré à l’AFP Arlette Goupy, sa compagne et attachée de presse. Il est décédé à l’hôpital Bichat.

Premier homme à incarner des femmes

Claude Véga fut le premier homme à incarner des célébrités féminines sur scène, comme Barbara, et se produisit à Bobino, faisant les premières parties d’Edith Piaf, Joséphine Baker ou Charles Trénet.

Il est alors régulièrement invité à la télévision, par exemple dans les émissions très populaires de Maritie et Gilbert Carpentier.

Des rôles au cinéma et au théâtre

Ami d’enfance de François Truffaut, il avait eu un rôle, celui d’un inquiétant étrangleur, dans le film Domicile conjugal (1970) du cinéaste.

A 60 ans, il arrête l’imitation pour se consacrer au théâtre, son autre passion, avec le dessin. Il connaît notamment le succès avec Piaf, je t’aime au Cirque d’hiver (1996), un spectacle qui reçoit deux nominations aux Molières.

Claude Véga était officier dans l’ordre des Arts et des Lettres.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article