Guerre en Ukraine : le Quai d'Orsay confirme la mort d'un second combattant français

Publié le par franceinfo avec AFP France Télévisions

"Nous présentons nos condoléances à sa famille, avec laquelle les services concernés du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères sont en contact", a déclaré le Quai d'Orsay mardi. 

Un secouriste sur les lieux d'une école partiellement détruite de la ville de Kharkiv (Ukraine), le 28 juin 2022.  (SERGEY BOBOK / AFP)

Un secouriste sur les lieux d'une école partiellement détruite de la ville de Kharkiv (Ukraine), le 28 juin 2022. (SERGEY BOBOK / AFP)

"Nous avons appris la triste nouvelle de ce décès." Le ministère français des Affaires étrangères annonce, mardi 5 juillet dans un communiqué, la mort en Ukraine d'un second combattant français engagé avec les troupes ukrainiennes, confirmant une information de RTL publiée lundi.

"Nous présentons nos condoléances à sa famille, avec laquelle les services concernés du ministère de l’Europe et des affaires étrangères sont en contact", a déclaré le Quai d'Orsay mardi. "Nous rappelons que l’Ukraine, dans la totalité de son territoire, est une zone de guerre. Dans ce contexte, il est formellement déconseillé de se rendre en Ukraine, quel qu’en soit le motif."

Un premier combattant français parti comme volontaire, Wilfried Blériot, avait été tué en Ukraine il y a un peu plus d'un mois, avait annoncé le ministère des Affaires étrangères, vendredi 3 juin. Wilfried Blériot, 32 ans, est mort dans la région de Kharkiv. 

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, avait annoncé la formation de la Légion internationale de défense de l'Ukraine au début de la guerre, et les autorités ukrainiennes ont peu après déclaré avoir reçu environ 20 000 candidatures. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article