“Va te faire foutre !” : Nathalie Saint-Cricq cash sur sa brouille avec Jean-Luc Mélenchon

Publié le par Gala par Leandro Carvalho

Au micro du podcast Politalks, mercredi 22 juin, Nathalie Saint-Cricq a fait quelques révélations sur ses relations avec les politiques. Une entrevue durant laquelle l’éditorialiste politique de France Télévision s’est notamment souvenue d’une querelle avec Jean-Luc Mélenchon.

“Va te faire foutre !” : Nathalie Saint-Cricq cash sur sa brouille avec Jean-Luc Mélenchon

Une insulte qui fait mal. Dans le dernier épisode du podcast Politalks, mercredi 22 juin, Nathalie Saint-Cricq s’est confiée sur son métier de journaliste politique. Un métier qui a conduit l’éditorialiste politique de France Télévision à rencontrer de nombreuses personnalités politiques. Au cours de cette la journaliste a non seulement dévoilé son salaire mais s’est également souvenue d’un moment amer concernant Jean-Luc Mélenchon.

Interrogée sur ses souvenirs les plus marquants, Nathalie Saint-Cricq s'est alors remémoré "un souvenir très particulier" d'une émission dans laquelle elle avait reçu Jean-Luc Mélenchon. "On avait parlé du Venezuela et de la laïcité. Il s’était vraiment énervé", a d’abord contextualisé la journaliste, avant de poursuivre : "Après l’émission, j’étais allée [le voir] en lui disant au revoir. Il m’avait dit : 'Va te faire foutre !'" Un incident concernant lequel elle n’en tient pas vraiment rigueur puisqu’elle a ensuite concédé que deux personnalités politiques ne la supportent pas. À savoir, Nicolas Sarkozy et, bien évidemment, Jean-Luc Mélenchon.

Jean-Luc Mélenchon évite Nathalie Saint-Cricq

Précédemment, le 17 avril dernier, le journaliste Thomas Sotto s’était entretenu avec Nathalie Saint-Cricq dans le podcast Hors-Piste. Une discussion au cours de laquelle les deux journalistes avaient abordé un sujet épineux : celui de la relation - parfois tumultueuse - entre les journalistes et les politiques.

"Il y en a un avec qui vous n’êtes vraiment pas connivente, c’est Jean-Luc Mélenchon. Ça a toujours été l’amour vache avec vous, pourquoi ? Qu’est-ce qu’il se passe ?", s’était d’abord interrogé Thomas Sotto. "Mais il ne se passe rien, il confond plein de choses. J’ai suivi la gauche quand j’ai commencé à travailler sur La Cinq", avait-elle confié, ajoutant : "Pour lui, maintenant, c’est comme si j’étais collabo, comme si j’avais fait des horreurs pendant la guerre." Une confidence à laquelle l’animateur avait alors demandé : "Parfois, il vous répudie aussi ?" "Maintenant, il me répudie tout le temps. On ne peut pas être dans la même pièce. J’ajoute qu’il ne me dit pas bonjour", avait alors révélé l’épouse de Patrice Duhamel.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article