Alain Delon rend hommage à Mireille Darc, son «paradis perdu»

Publié le par Paris Match par Seraphine Roger

Alain Delon a écrit quelques mots touchants pour Mireille Darc, disparue il y a cinq ans. 

Mireille Darc et Alain Delon au gala de l'IFRAD à Paris en septembre 2013. © Agance/Bestimage

Mireille Darc et Alain Delon au gala de l'IFRAD à Paris en septembre 2013. © Agance/Bestimage

Samedi 27 août, en quelques mots brefs, Alain Delon a partagé un message en souvenir de Mireille Darc . L'acteur ne manque jamais de rendre hommage à l’actrice avec laquelle il a partagé quinze ans de vie commune. Dans un texte transmis à l'AFP, Alain Delon a écrit : « Mimi, si je devais dessiner la forme de ton univers je lui donnerais la forme d’un cœur. Si je devais sculpter une femme, ce serait toi... Ton amour est mon paradis perdu… »

Cela faisait cinq ans ce dimanche 28 août que l'actrice Mireille Darc nous quittait. Sujette à des problèmes cardiaques qui l’obligeront à subir deux opérations à cœur ouvert en 1980 et 2013, elle subira une nouvelle attaque cardiaque à la fin de l'année 2016. L'actrice tant aimée succombera à sa maladie en août 2017.

Les deux acteurs se sont rencontrés sur le plateau de tournage du film «La Piscine», en 1968. Séparés en juin 1983, ils resteront toujours amis. De sa relation avec Mireille Darc, il dira : «Elle était la femme de ma vie. Nous avons été si heureux ensemble, et heureux de tout... Nous avions tout, et elle était tout pour moi. Nous étions heureux d'être acteurs tous les deux et de jouer ensemble, mais si nous avions été coiffeurs, nous aurions connu le même bonheur pourvu que nous ayons été ensemble». Pour Paris Match , il poursuit : «Elle était ma moitié. On ne se posait pas de questions, on se complétait». 

La tendre déclaration de l’acteur a été transmise ce dimanche 28 août à Universal à l’occasion de la sortie d’une série de vinyles en hommage à Mireille Darc, qui verront toutes ses chansons réunies pour la première fois . Il comprend vingt-huit titres dont «La cavaleuse», «Libertad», «Déshonorée» ou encore «Hélicoptère». 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article