Cahors. Décès de René Puyoo, le dernier de la 1re ligne mythique du XV cadurcien

Publié le par La Dépêche du midi

L’ovalie est en deuil. René Puyoo, rugbyman au sein du Quinze cadurcien à la grande époque d’Alfred Roques et consorts, est décédé ce dimanche 21 août, à l’âge de 85 ans.

     L’équipe de 1962-1963 de Cahors Rugby : René Puyoo est en bas à droite entre Roques et Armenza. Photo confiée par la famille

L’équipe de 1962-1963 de Cahors Rugby : René Puyoo est en bas à droite entre Roques et Armenza. Photo confiée par la famille

Un joueur marquant

C’est en 1959 que René Puyoo arrive à 22 ans du Maroc pour rejoindre l’équipe cadurcienne de rugby. À son arrivée, il est décrit comme "rapide, intelligent et doué de solides qualités". Il y rejoint les Roques, Laporte, Armenza, Mommejat, Lavau, Agasse… et tant d’autres qui ont marqué l’histoire des ciels et blancs. En 1961, il reçoit sa première convocation pour l’équipe de France mais une déchirure l’empêchera de jouer contre la Nouvelle-Zélande. La première ligne de Cahors, composée d’Alfred Roques, Aimé Armenza et René Puyoo, a été redoutée sur tous les terrains d’ovalie au début des années 1960.

Après sa vie de joueur, il a souhaité transmettre sa passion du jeu en entraînant des clubs lotois, notamment Luzech où il a enseigné longtemps l’éducation physique au collège.

La famille remercie toutes les personnes qui s’associeront à son meilleur souvenir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article