Mort de Daria Douguina: la Russie diffuse les images d'une Ukrainienne qu'elle accuse du meurtre

Publié le par BFMTV par Clément Boutin avec AFP

Les services de sécurité russes ont diffusé la photo d'une Ukrainienne qu'ils accusent d'avoir tué Daria Douguina, fille d'un idéologue ultranationaliste, morte dans l'explosion de sa voiture près de Moscou.

Mort de Daria Douguina: la Russie diffuse les images d'une Ukrainienne qu'elle accuse du meurtre

Lundi, quarante-huit heures après la mort Daria Douguina, dans l'explosion de son véhicule, le FSB a accusé une Ukrainienne d'en être à l'origine. Des images de cette dernière ont été relayées par une agence de presse russe.

La suspecte, Natalya Vovk, aurait servi dans l'armée de Kiev. Elle serait entrée en Russie le 23 juillet, selon les services secrets russes, puis aurait loué un appartement dans le même immeuble que celui où vivait Daria Douguina, avant de fuir vers l'Estonie.

"En 48 heures, le FSB a monté un film composé de trois séquences. On voit tout d'abord la suspecte entrer en Russie, puis au pied de l'immeuble de Daria Douguina et enfin repasser la frontière", décrit Patrick Sauce, éditorialiste politique internationale de BFMTV.

Ce dernier estime "étonnant" qu'il n'y ait cependant pas d'images des caméras de vidéosurveillance du lieu où le véhicule de Daria Douguina a explosé samedi soir. Sylvie Bermann, consultant diplomatie BFMTV et ancienne ambassadrice de France en Russie, souligne également que la séquence du FSB est "un peu étonnante".

"Dans les années Eltsine, un Britannique d'origine russe avait écrit un livre où il disait: 'Rien n'est vrai, tout est possible.' Je crois que c'est le cas dans cette affaire. Le FSB, héritier du KGB, a l'habitude du montage", indique-t-elle sur notre antenne.

L'Ukraine dément toute implication

Journaliste et politologue née en 1992, Daria Douguina était la fille d'Alexandre Douguine, un idéologue et écrivain ultranationaliste promouvant une doctrine expansionniste et farouche partisan de l'offensive russe en Ukraine.

Alexandre Douguine, surnommé par certains médias "le cerveau de Poutine", est parfois présenté comme étant proche du président russe. Mais de nombreux observateurs relativisent son influence supposée au Kremlin.

Dans un message de condoléances publié par le Kremlin, le président russe Vladimir Poutine a dénoncé un "crime ignoble, cruel" qui a "mis fin prématurément à la vie de Daria Douguina, une personne brillante et talentueuse dotée d'un coeur véritablement russe".

"Comme journaliste, scientifique, philosophe et correspondante de guerre, elle a servi le peuple et la patrie avec sincérité, illustrant par ses actes ce qu'être une patriote russe veut dire", a-t-il conclu.

Dimanche, l'Ukraine avait démenti dimanche toute implication. "L'Ukraine n'a certainement rien à voir avec l'explosion (de samedi), parce que nous ne sommes pas un État criminel", avait déclaré un conseiller de la présidence ukrainienne, Mikhaïlo Podoliak.

 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article