Ukraine : Volodymyr Zelensky craint des attaques « cruelles » de la Russie le jour de la fête nationale

Publié le par Le Journal du Dimanche par Rédaction JDD

L’Ukraine célèbre son indépendance nationale le 24 août. Volodymyr Zelensky a prévenu ses concitoyens d’un risque d'attaque massive de la Russie à cette occasion.  

Volodymyr Zelensky redoute des attaques russes cruelles à l'occasion de la fête de l'indépendance ukrainienne. (REUTERS/Gleb Garanich)

Volodymyr Zelensky redoute des attaques russes cruelles à l'occasion de la fête de l'indépendance ukrainienne. (REUTERS/Gleb Garanich)

Le président ukrainien  redoute « quelque chose de particulièrement dégoûtant et cruel » la semaine prochaine. Voici l’alerte lancée samedi soir par Volodymyr Zelensky dans son adresse traditionnelle à ses concitoyens sur la messagerie Telegram. Le 24 août, l’Ukraine fête son indépendance qui a eu lieu en 1991, après la chute de l’Union Soviétique. Mais cette année, cette date marquera aussi les six mois de l’invasion russe. « Un des objectifs clefs de l’ennemi est de nous humilier », de « semer l’abattement, la peur et des conflits » mais « nous devons être suffisamment forts pour résister à toute provocation » et « faire payer les occupants pour leur terreur », a prévenu le président ukrainien. 

« Nous devons être conscients que la Russie pourrait essayer de faire quelque chose de particulièrement répugnant et particulièrement violent la semaine prochaine. C'est notre ennemi. Mais la Russie fait quelque chose de répugnant et de violent chaque semaine pendant ces six mois, constamment », a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, les autorités de Kiev ont annoncé ce dimanche l’interdiction de tout rassemblement public du 22 au 25 août dans la capitale. Le gouverneur de la région de Kharkiv (centre-est), avait également annoncé la veille un long couvre-feu, prévu du soir du 23 août au matin du 25 août.

L'Ukraine s'attend à des attaques venues de Biélorussie

Selon le Centre ukrainien des communications stratégiques (Stratcom), « la menace de bombardements massifs sur le territoire de l'Ukraine avec des missiles S-300 est évidente ». « Compte tenu de l'arrivée de plusieurs trains de Russie avant le 20 août, il est clair que les Russes se préparent à attaquer l'Ukraine le 24 août », a averti l’ONG. L’armée ukrainienne, dans son rapport matinal sur les réseaux sociaux, alertait également sur le risque de frappe depuis la Biélorussie, alliée de la Russie. Un colonel de réserve des Forces armées ukrainiennes, cité dans le Kyiv Post,  expliquait également que les forces russes pouvaient attaquer de trois côtés à la fois - non seulement depuis la Biélorussie, mais aussi depuis la mer Noire et la Russie.

Pourtant les Ukrainiens n’ont pas abandonné toute idée de célébration de la fête nationale. Dans ce contexte, contrairement aux défilés militaires traditionnels, l'Ukraine va présenter dans les rues plusieurs modèles de véhicules militaires russes détruits depuis le début de l’invasion.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article