Une vidéo festive de la première ministre finlandaise choque

Publié le par Le Matin par Michel Pralong

Des images montrant Sanna Marin s’éclatant avec des amis ont fuité, scandalisant ses adversaires mais confortant son image jeune auprès de ses partisans.

Sanna Marin hérisse ses adversaires et enchante ses partisans, quoi qu’elle fasse. AFP

Sanna Marin hérisse ses adversaires et enchante ses partisans, quoi qu’elle fasse. AFP

Rien de bien scandaleux de prime abord sur cette vidéo montrant de jeunes adultes danser lors d’une soirée privée qui a l’air bien arrosée. Sauf que l’une des femmes qui est le plus souvent au premier plan et qui sait manier le déhanché avec talent et Sanna Marin, première ministre de la Finlande depuis 2019.

Les images ont fuité cette semaine, visiblement tirées d’une publication sur les réseaux sociaux, mais on ignore quand cette fête a eu lieu. Et les rivaux de la première ministre en ont profité pour l’attaquer, demandant notamment à ce qu’elle fasse un dépistage de drogue, certains prétendants que, dans la vidéo, on peut entendre un terme qui évoquerait la cocaïne, explique Euronews. D’autres se sont outrés que la jeune femme de 36 ans puisse faire la fête alors que son pays traverse une période difficile, avec des relations notamment tendues avec la Russie en raison de sa demande d’adhésion à l’OTAN.

Sanna Marin s’est défendue ce jeudi 18 août devant la presse: «J’ai dansé, chanté, célébré, fait des choses légales. J’ai une vie de famille, une vie professionnelle et aussi mon temps libre, et je passe du temps avec mes amis». Elle a précisé que ses agents de sécurité étaient à proximité de la soirée ce jour-là, mais qu’ils n’étaient pas entrés dans le périmètre de la fête.

«Je n’ai rien à cacher»

Parmi les invités, il y avait notamment la chanteuse pop Alma, un parlementaire social-démocrate, qui est le parti de la première ministre, des animateurs radio et un styliste. Sanna Marin a dit qu’elle n’avait rien à cacher, mais qu’elle regrettait que ces images aient été rendues publiques. «Je comptais sur le fait que des vidéos privées prises lors des soirées privées restent privées», a-t-elle dit.

Du côté de ses partisans, on se félicite que la première ministre n’ait pas changé sa manière de vivre et qu’elle soit toujours aussi spontanée. La semaine dernière, le journal allemand «Bild» avait surnommé Sanna Marin «la première ministre la plus cool du monde», selon la BBC. Et celle qui est également la plus jeune première ministre conserve une majorité d’opinions favorables dans la population finlandaise.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article