Blocage des raffineries : la mobilisation perdure mais s'essouffle

Publié le par franceinfo par G. Papin - France 2 France Télévisions

Le gouvernement a ordonné des réquisitions pour lever les blocages à Port-Jérôme-sur-Seine (Seine-Maritime), près du Havre. Mais les salariés ont voté la reconduction de la grève.

Blocage des raffineries : la mobilisation perdure mais s'essouffle

Alors que le gouvernement a ordonné des réquisitions pour lever les blocages à Port-Jérôme-sur-Seine (Seine-Maritime), près du Havre, les salariés ont voté la reconduction de la grève, jeudi 13 octobre au matin. Cependant, on note un fort essoufflement du mouvement : un tiers de grévistes en moins par rapport à hier, mercredi 12 octobre. En cause ? La réquisition, mais aussi, selon un syndicaliste interrogé, la durée du mouvement.

Rotation des camions-citernes

Ce dernier dure maintenant depuis trois semaines. Pour autant, les salariés restent mobilisés, car ils attendent beaucoup du référé qui va être déposé au tribunal ce matin pour contester les réquisitions du gouvernement. Du côté des dépôts, la rotation des camions-citernes a démarré cette nuit. Les camions ont pu ressortir ce matin. Les grévistes présents assurent qu'ils ne veulent faire aucun blocage, précise le journaliste de France Télévisions, Gilles Papin.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article