Congrès du Parti communiste chinois : la mystérieuse éviction de l'ex-président Hu Jintao

Publié le par franceinfo par S. Perez, A. Miguet, A. D’Abrigeon - France 2 France Télévisions

C'est l’image est forte du 20e congrès du Parti communiste chinois : l’évacuation soudaine de la tribune, vendredi 22 octobre, de l’ancien leader Hu Jintao, dans un silence glaçant.

Congrès du Parti communiste chinois : la mystérieuse éviction de l'ex-président Hu Jintao

C’est d’ordinaire une cérémonie orchestrée au millimètre. Dans l’immense salle du Peuple de Pékin (Chine), les 2 300 délégués du Parti communiste sont réunis autour de Xi Jinping, le président dont ils doivent entériner le rôle central. Il n’y a pas de place à l’improvisation, et pourtant. Alors que la presse commence à filmer avant le vote, un homme attrape par le bras l’ancien président Hu Jintao, assis à côté de son successeur, Xi Jinping. L’homme essaie de le soulever, mais Hu Jintao semble réticent. Il tente d’attraper des documents, que Xi Jinping retient.  

Xi Jinping devrait sans surprise être reconduit à la tête du PCC 

Il reste assis, longuement, le regard dans le vide. Et accepte finalement de se lever, toujours escorté. Il adresse deux mots au numéro un chinois, qui lui répond sans le regarder. La scène se déroule devant une assistance impassible. Que s’est-il passé ? Pas un mot le soir à la télévision nationale. Et finalement face aux rumeurs, un communiqué est diffusé. Hu Jintao serait donc malade, à 79 ans. Mais ne s’agit-il pas plutôt de l’exfiltration humiliante d’un ancien président réformateur et d’un message de fermeté ? Peu importe la chaise vide à sa gauche, Xi Jinping devrait sans surprise être reconduit, dimanche 23 octobre à la tête du Parti communiste, sans discussion.  

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article