Deux-Sèvres : décès de Christine Authier, la " Folk Lady " de Gâtine

Publié le par La Nouvelle République par Sébastien ACKER Journaliste, rédaction de Parthenay

La chanteuse, auteure, productrice et femme de radio originaire de Verruyes, en Gâtine, s'est éteinte ce week du 15 août 2022 dans sa 72e année. Prix international du disque de l'académie Charles-Cros en 1978, elle était pétrie de folk et de blues.

Une belle voix et un sourire éternel : Christine Authier s'en est allée dans sa 72e année. © (Archives NR)

Une belle voix et un sourire éternel : Christine Authier s'en est allée dans sa 72e année. © (Archives NR)

Elle affichait ce large sourire fondant et ses yeux rieurs quand elle confiait : "Ma carrière, ça a été des bidouillages permanents". La belle voix de radio et de chanteuse Christine Authier s'est éteinte ce week-end du 15 août 2022, emportée par une longue maladie dans la paisible Touraine où elle s'était retirée.

De ses années parisiennes à son exil au Québec au début des années 2000, elle était restée attachée profondément attachée à la Gâtine de son enfance, elle qui disait aussi chanter son pays, "un pays sans portes ni fenêtres, un pays qui a le temps ".

Cette fameuse carrière avec ses "bidouillages permanents", elle l'avait débutée très jeune puisque dès ses 15 ans, l'adolescente partait guitare au poing sur les traces de Bob Dylan et Joan Baez pour aller jouer notamment aux célèbres hootenanies du Centre américain de Paris. À son actif, onze albums, dont le dernier, quasi testamentaire, qu'elle a souhaité baptiser « Folk Lady » (2013).

Prix Charles-Cros en 1978

En 1978, elle avait été couronnée  du Grand prix international du disque de l'académie Charles-Cros pour son album « La Noce d'Étienne », sorti un an après son premier disque « Solen » sous ce pseudonyme éponyme, produit en 1976 par l'UPCP Métive avec des musiciens traditionnels du Poitou, dont un certain Maurice Pacher parmi eux, parti pour toujours lui aussi cet été.

De Radio Gâtine à France Musique

Christine Authier, c'était également une très belle voix de radio. De ses premières armes bénévoles à Radio Gâtine à ses émissions consacrées au blues sur France Musique, elle a écumé nombre de studios de radios, productrice-animatrice à Radio France de 1980 à 2010 et passée notamment par les belles années de Radio Mayenne, pionnière du réseau France Bleu.

Née Christine Bobin, le 20 mars 1950, elle était la fille de Georges Bobin, qui fut maire de Verruyes et conseiller général.  C'est à 21 ans qu' elle rencontra son futur mari, Jean-Pierre Pottier, metteur en scène et acteur, grand spécialiste de l'éducation populaire. L'histoire raconte qu'elle a écrit sa première chanson Deux petits sabots à la naissance de leur fille, Elise Pottier, alias la chanteuse Berry.

À Verruyes, ce lundi 15 août 2022, le maire saluait, au nom de la municipalité, une "vie de culture et la solidarité ". Pas grand monde n'a oublié ici les années de « La Geste paysanne », le spectacle dont Christine Authier et Jean-Pierre Pottier étaient à l’origine, à partir de 1974, et qui campait l’histoire de la paysannerie française, au doux pays de son enfance où elle revenait de bon gré pour chanter.

Les obsèques de Christine Authier seront célébrées ce vendredi 19 août, à Verruyes, avec une messe à l’église à 10h30. S'en suivra l’inhumation au cimetière du village, dans la plus stricte intimité familiale.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article