Disparition de Justine Vayrac en Corrèze : l'angoissante attente des parents dans le Lot alors que l'étau se resserre autour d'un suspect

Publié le par France 3 Occitanie Écrit par Stéphanie Bousquet .

Pour les parents de Justine Vayrac, jeune femme de 20 ans toujours portée disparue depuis sa sortie de boîte de nuit dimanche 23 octobre à Brive, l'attente est insoutenable. Domiciliés à Tauriac dans le Lot, ils n'aspirent qu'à une seule chose : retrouver leur fille, au plus vite.

Le village de Tauriac où vit la famille de Justine, portée disparue depuis le dimanche 23 octobre. • © FTV

Le village de Tauriac où vit la famille de Justine, portée disparue depuis le dimanche 23 octobre. • © FTV

À Tauriac, dans le Lot, l'attente devient de plus en plus difficile pour les parents de Justine Vayrac. Leur fille n'a plus donné de signe de vie depuis le dimanche 23 octobre, depuis sa sortie d'une discothèque à Brive-la-Gaillarde. Et les informations qu'ils découvrent tous les jours dans la presse les angoissent au plus au point.

Des parents fébriles et très inquiets

L'une de nos équipes a pu s'entretenir avec eux dans ce petit village lotois ce mercredi 26 octobre où habitent Justine et sa maman. La jeune femme portée disparue vit en effet à 50 mètres de sa mère.

Justine habite un logement social municipal sur la commune depuis un an, au-dessus de l'école du village. Elle a un petit garçon de deux ans qui s’appelle Gabin. C'est une personne très discrète, sans problème. Elle suit une formation d’aide-soignante à Brive. Gérard Flament, premier adjoint au maire de Tauriac

Si les parents de Justine ont refusé de s'exprimer face caméra ce mercredi, ils ont exprimé leur plus vive inquiétude concernant leur fille. Sans nouvelles, ils espèrent la retrouver au plus vite. 

"Plus les heures passent et moins on sait ce qu'elle a fait, ni où elle est", a exprimé Marina la maman de Justine. Des parents fébriles, inquiets, qui ne dorment plus la nuit. 

"Nous obtenons des informations par la presse", expliquent Marina et Vincent les parents de Justine Vayrac, "Nous le vivons très mal, car nous avons peu d'éléments de la part des enquêteurs".

Un homme placé en garde à vue

Depuis la disparition de leur fille dimanche, un homme a en effet été placé en garde à vue mardi matin dans le cadre d'une enquête pour enlèvement et séquestration. Ce jeune homme, habitant à Beynat en Corrèze, serait une connaissance de Justine.

Il a été la dernière personne à l'avoir vue depuis sa disparition dans la nuit de samedi à dimanche. Et surtout plusieurs éléments troublants, comme des traces de sang, ont été retrouvés dans sa voiture. 

Des recherches et une battue autour du domicile du suspect

Des recherches et une battue sont organisées ce mercredi après-midi dans et autour de la ferme du suspect à Beynat en Corrèze. 

Sa maman Marina F., elle, a encore de l'espoir de retrouver sa fille vivante. Avec elle, tout le village de Tauriac est dans cette attente insoutenable. 

On est tous un peu sonné dans le village, on a appris sa disparition lundi soir par la gendarmerie quand il a fallu ouvrir l’appartement de Justine aux enquêteurs. C’est assez angoissant. Cette attente est trop longue, il faudrait la retrouver maintenant. Plus ça passe et plus on craint une mauvaise issue. Gérard Flament, premier adjoint au maire de Tauriac

Le sac de Justine retrouvé calciné à proximité du domicile du suspect

Cet après-midi, Emilie Abrantes, procureure de la République de Brive-la-Gaillarde a donné une conférence de presse pour faire un point sur l'enquête en cours. Durant ces importantes recherches qui sont actuellement menées dans le secteur de Beynat, plusieurs éléments inquiétants sont ressortis. 

Des perquisitions ont été menées au domicile du gardé à vue et dans sa voiture. Des traces de sang ont été retrouvées dans sa chambre et sur le pommeau de vitesse de son véhicule. Le sac à main de Justine Vayrac a aussi été retrouvé calciné à proximité de la maison du jeune homme actuellement entendu par les enquêteurs. Emilie Abrantes, procureure de la République de Brive-la-Gaillarde

"En revanche le téléphone portable de Justine, contrairement à ce qui a pu être dit, n'a pas été retrouvé au domicile du suspect", précise la procureure de la République. 

D'importants moyens déployés pour retrouver Justine

En attendant les enquêteurs semblent engagés dans une course contre la montre. D'importants moyens sont déployés sur place pour retrouver Justine Vayrac. Plus de 80 gendarmes sont toujours mobilisés ce mercredi dans le secteur de Beynat en Corrèze.

"Un hélicoptère survole la zone, appuyé par un drone. Des équipes cynophiles ont aussi été mobilisées. Une battue a été organisée aux alentours du domicile du suspect pour ratisser la zone. En outre, en raison de la proximité de plans d'eau, plusieurs équipes de plongeurs sont aussi engagées pour sonder les lieux", précise la procureure de la République.

La garde à vue du jeune homme est prolongée jusqu'à demain matin avant l'ouverture d'une information judiciaire au pôle criminel de Limoges. On ne connaît pas encore l'intitulé exact. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article