Disparition de Justine Vayrac : un homme placé en garde à vue

Publié le par La Dépêche par Manon Adoue

Justine Vayrac, une Lotoise de 20 ans domiciliée à Tauriac, reste introuvable depuis sa sortie de boîte de nuit dimanche dernier, à Brive. Le Parquet a ouvert une enquête pour séquestration et enlèvement et un homme a été placé en garde à vue ce mardi matin. 

Justine Vayrac n'a toujours pas donné signe de vie. Reproduction autorisée

Justine Vayrac n'a toujours pas donné signe de vie. Reproduction autorisée

Alors que Justine Vayrac, 20 ans, n'a toujours pas donné signe de vie depuis sa disparition dans la nuit de samedi à dimanche, à sa sortie de la discothèque La charrette, le Parquet de Brive annonce ce mardi après-midi qu'une enquête a été ouverte pour enlèvement et séquestration. "Initialement menée sous le régime procédural de la recherche d'une personne disparue, l'enquête se poursuit désormais en flagrance du chef d'enlèvement et de séquestration", indique dans un communiqué Emilie Abrantes, la procureure de la République en Corrèze.

L'enquête confiée aux services de police de la brigade de sûreté de Brive-la-Gaillarde, co-saisis avec la police judiciaire de Limoges, a permis de remonter la piste d'un suspect. " De nombreux témoins ont été entendus, lesquels attestent que Justine Vayrac aurait été aperçue pour la dernière fois en compagnie d'un jeune homme, non loin de l'établissement de nuit, alors qu'elle était sortie pour s'aérer quelque temps. Cet homme serait une connaissance amicale, rencontrée quelques fois au sein de la boîte de nuit", indique encore le Parquet de Brive.

C'est bien cet homme qui intéresse les enquêteurs. " L'intéressé a été placé en garde à vue ce jour à 9h45 afin de vérifier les éléments de chronologie et de recouper les différents éléments recueillis à ce stade de la procédure", font encore savoir les services judiciaires. Le véhicule de Justine a été retrouvé à proximité de la discothèque, ouvert et contenant des effets personnels. Des moyens cynophiles ont été mobilisés ce lundi soir : les enquêteurs tentent de retracer le cheminement de la jeune maman domiciliée dans le Lot. Mais " cette piste ne s'avère pas concluante à cette heure", ajoute le Parquet. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article