Frappe meurtrière sur Zaporijia: Volodymyr Zelensky dénonce un acte "inhumain et terroriste"

Publié le par BFMTV par Juliette Desmonceaux

La frappe a fait au moins 17 morts ce dimanche. Le président ukrainien a dénoncé un acte d'une "méchanceté absolue".

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans une vidéo Facebook le 30 septembre 2022 - Volodymyr Zelensky

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans une vidéo Facebook le 30 septembre 2022 - Volodymyr Zelensky

Une condamnation ferme. Le président ukrainien a réagi ce dimanche sur Telegram à la frappe qui a fait au moins 17 morts ce dimanche à Zaporijia, parlant d'un acte "inhumain et terroriste".

Le chef de l'État a dénoncé une "méchanceté absolue" de la part des auteurs, non revendiqués, des tirs et a déploré "encore des frappes impitoyables sur des gens pacifiques".

Trois jours plus tôt, au moins 17 autres personnes avaient déjà été tuées dans des bombardements à Zaporijia, dans le sud de l'Ukraine.

Une frappe au lendemain d'une explosion en Crimée

Le bombardement à Zaporijia survient au lendemain de l'explosion qui a endommagé le pont de Crimée, annexé par la Russie. Le drame a fait au moins trois morts.

Volodymyr Zelensky s'est contenté de dire samedi dans son allocation hebdomadaire habituelle, en évoquant la péninsule annexée: "Malheureusement, c'était nuageux en Crimée", sans parler de l'explosion.

Ce pont en béton, construit à grands frais sur ordre de Vladimir Poutine pour relier la péninsule annexée au territoire russe, sert notamment au transport d'équipements militaires de l'armée russe combattant en Ukraine.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article