L’actrice Angela Lansbury, star de la série «Arabesque», est morte

Publié le par Le Parisien avec AFP

L’actrice d’origine britannique, icône de la série télévisée « Arabesque », avait 96 ans.

L’actrice Angela Lansbury, star de la série «Arabesque», est morte

Elle était une icône du petit écran, mais aussi du grand. L’actrice d’origine britannique Angela Lansbury, star de la série « Arabesque » ( « Murder she wrote » en anglais), diffusée entre les années 80 et 90 en France, est morte à l’âge de 96 ans ce mardi, annonce sa famille à des médias américains.

La comédienne, née à Londres en 1925, « est morte paisiblement dans son sommeil chez elle à Los Angeles (…), cinq jours tout juste avant son 97e anniversaire », ont expliqué ses proches.

Nominée trois fois aux Oscars, et couronnée d’un Oscar d’honneur en 2013 pour l’ensemble de sa carrière, l’actrice naturalisée américaine était l’une des gloires de l’âge d’or du cinéma hollywoodien.

Du théâtre à Disney

Elle s’était illustrée dans plusieurs rôles au grand écran, comme « Le Portrait de Dorian Gray » (1945), « Un crime dans la tête » (1962), « L’Apprentie sorcière » (1971), ou encore « Mort sur le Nil » (1978). « Elle avait un talent fou et ils ne savaient pas quoi faire d’elle », déplorait en 1998 Hurd Hatfield, son partenaire dans « Le Portrait de Dorian Gray » pour lequel elle a remporté, en 1946, le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle.

Fille d’une actrice irlandaise de théâtre, la comédienne s’est aussi distinguée par de nombreux rôles à Broadway, notamment dans des productions de comédies musicales de Stephen Sondheim comme « Gypsy » et « Sweeney Todd ».

Angela Lansbury a également prêté sa voix à de nombreux personnages marquants de films d’animation, comme Mrs Potts (Madame Samovar en français) dans « La Belle et la Bête » de Disney, ou l’impératrice Marie, dans « Anastasia », sorti en 1997.

Mais c’est son interprétation de Jessica Fletcher, auteure de romans policiers et enquêtrice hors pair, dans « Arabesque », qui a marqué plusieurs générations - et lui a valu quatre de ses six Golden Globes. La série américaine était diffusée sur 264 épisodes sur CBS entre 1984 et 1996, et a connu de multiples rediffusions, notamment en France.

« J’ai eu une carrière incroyablement intéressante et variée qui m’a menée tout autour du monde », se réjouissait en 2014 cette Britannique naturalisée américaine, devenue la plus célèbre des romancières-détectives du petit écran.

Elle laisse derrière elle trois enfants, trois petits-enfants, cinq arrière-petits-enfants, ainsi que son frère selon le communiqué. Son mari, l’acteur britannique Peter Shaw, était mort en 2003. « Une cérémonie privée pour la famille se tiendra à une date qui reste à déterminer », a ajouté sa famille dans le communiqué.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article