L’ancienne ministre chiraquienne Nicole Catala est décédée

Publié le par Sud Ouest

Ancienne secrétaire d’État et députée de Paris, Nicole Catala s’est éteinte mercredi à 86 ans

Nicole Catala était aussi députée RPR du 14e arrondissement de Paris.

Nicole Catala était aussi députée RPR du 14e arrondissement de Paris.

L’ancienne ministre chiraquienne Nicole Catala, ex-députée de Paris et vice-présidente de l'Assemblée nationale, est décédée mercredi à l’âge de 86 ans, a-t-on appris auprès de sa famille.

Engagée au RPR, membre du Conseil économique et social de 1979 à 1984, Nicole Catala a été nommée en 1986 secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, chargée de la Formation professionnelle, par Jacques Chirac.

Lors des élections législatives anticipées de 1988, elle est élue députée de la 11e circonscription de Paris, puis réélue en 1993 et en 1997. Cette proche de Philippe Séguin, avocate de la parité homme-femme en politique, a aussi été vice-présidente de l'Assemblée nationale de 1993 à 1997 puis de 1998 à 2002.

Aux législatives de 2002, l’UMP préfère accorder son investiture à la secrétaire d’État Dominique Versini. Nicole Catala présente une candidature dissidente mais est éliminée dès le premier tour.

« Une femme de cœur »

Née le 2 février 1936 à Millau (Aveyron), Nicole Catala était agrégée de droit. Elle avait enseigné le droit, l’économie et les sciences sociales a l’Université de Paris II.

« Nous perdons, ce soir, une femme de cœur et d’idées qui a permis à tant d’autres de se faire une place », a affirmé sur Twitter la présidente Renaissance de l'Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet.

« Issue du gaullisme social, elle était une femme d’engagement sans compter », a salué sur Twitter également l’ancienne candidate LR à la présidentielle Valérie Pécresse, tandis que la maire LR du VIIe arrondissement de Paris Rachida Dati saluait une ministre qui « œuvra activement en faveur de la formation professionnelle ».

« Universitaire de talent, elle fut de celles qui ont dû se battre pour se faire une place dans le monde politique », a affirmé la députée MoDem Maud Gatel.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article