Le romancier et auteur de bande dessinée Jean Teulé est mort à l'âge de 69 ans

Publié le par franceinfo par Laurence Houot France Télévisions Rédaction Culture

L'écrivain était notamment connu pour "Le Magasin des suicides". Sa maison d'édition a annoncé sa mort mercredi. 

L'écrivain Jean Teulé en avril 2022.  (LOIC VENANCE / AFP)

L'écrivain Jean Teulé en avril 2022. (LOIC VENANCE / AFP)

L'écrivain français Jean Teulé est mort mardi 18 octobre à l'âge de 69 ans. "Betty Mialet et Bernard Barrault ont l'immense tristesse de devoir confirmer que leur auteur Jean Teulé aurait succombé hier soir, 18 octobre, à un arrêt cardiaque", ont écrit les éditions Mialet-Barrault.

Jean Teulé est né à St-Lô dans la Manche dans une famille communiste. Il grandit ensuite à Arcueil en région parisienne. Après une scolarité chaotique, il entre à l'école d'art de la rue Madame puis commence sa carrière en travaillant pour L'Écho des Savanes à la fin des années 1970. Il en deviendra un pilier.

"Contribution exceptionnelle au renouvellement de la BD"

Il travaille à partir des années 1980 chez Glénat, où il adapte Bloody Mary de Jean Vautrin. Cet album marque les esprits au point que des journalistes spécialisés créent pour lui le "Prix Bloody Mary" au Festival d'Angoulême, en 1984, qui deviendra ensuite le Grand prix de la critique, décerné chaque année par l'Association des critiques et des journalistes de bande dessinée (ACBD). 

En janvier 1986, il publie son premier reportage en bande dessinée dans la revue dans Zéro, une chronique présentant des personnages décalés. Ses histoires seront ensuite publiées dans (A SUIVRE), le mensuel de bande dessinée des éditions Casterman. Ces chroniques ont été rassemblées dans deux albums, Gens de France en 1988 et Gens d'ailleurs en 1990.

La même année, Jean Teulé reçoit au festival d'Angoulême un prix spécial du jury pour sa "contribution exceptionnelle au renouvellement du genre de la bande dessinée".

Romancier décalé et populaire

Jean Teulé poursuit parallèlement à la bande dessinée, à laquelle il reste toute sa vie fidèle, une carrière de romancier. On lui doit Rainbow pour Rimbaud, son premier roman, publié en 1991 chez Julliard, qui raconte  l'odyssée d'un homme ordinaire de Charleville-Mézières, sur les traces du célèbre poète. Puis L'Œil de Pâques (1992), Balade pour un père oublié (1995), Darling (1998) qui connaît un gros succès de librairie. Cette biographie romancée d'une femme naufragée est adaptée au cinéma par Christine Carrière, en 2007, avec Marina Foïs et Guillaume Canet. Le Magasin des suicides publié en 2007 a également été adapté au théâtre et au cinéma par Patrice Leconte en 2012. 

Le romancier creuse le genre de la biographie décalée amorcée avec son premier roman avec des ouvrages qui lui valent un gros succès populaire : Ô Verlaine (2005), Je, François Villon (2006, prix du récit biographique) ou encore Crénom, Baudelaire! (2021).

En trente ans, Jean Teulé a su se frayer avec cette veine singulière une place à part dans le paysage littéraire français et une place de choix dans le coeur d'un large lectorat. Azincourt par temps de pluie, son dernier roman, publié en février 2022 aux éditions Mialet-Barrault, a été tiré à 300 000 exemplaires. Il retrace la déroute invraisemblable des Français lors de cette bataille de 1415.

Touche à tout

Jean Teulé a également eu carrière de journaliste, et de comédien. On se souvient de ses interventions sur le plateau de l'émission L'assiette anglaise, sur Antenne 2, dans laquelle il racontait ses histoires de gens insolites. Il a poursuivi ensuite sa carrière à la télévision en collaborant à l’émission Nulle par ailleurs sur Canal+.

Nombre de ses oeuvres ont également été adaptées au théâtre. On a pu voir récemment une enthousiasmante adaptation de Le Montespan (Ed.Pocket) par Salomé Villiers au Théâtre de la Huchette.

Jean Teulé était le compagnon de l'actrice de cinéma Miou-Miou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article