Meurtre de Lola : "Le gouvernement a une part de responsabilité dans cette affaire", accuse le député apparenté LR Pierre Cordier

Publié le par franceinfo Radio France

Il a aussi répondu aux critiques de "récupération politique" qui vise la droite et l'extrême droite. Il assure que les questions posées au gouvernement sont "légitimes". 

Meurtre de Lola : "Le gouvernement a une part de responsabilité dans cette affaire", accuse le député apparenté LR Pierre Cordier

Meurtre de Lola : "Le gouvernement a une part de responsabilité dans cette affaire", accuse le député apparenté LR Pierre Cordier

"Le gouvernement a une part de responsabilité dans cette affaire", accuse mercredi 19 octobre sur franceinfo Pierre Cordier, député apparenté Les Républicains de la deuxième circonscription des Ardennes, cinq jours après le meurtre de la petite Lola, 12 ans, dans le 19e arrondissement de Paris. La principale suspecte, une Algérienne de 24 ans, a été incarcérée à la suite de sa garde à vue. Elle avait reçu une OQTF, une Obligation de quitter le territoire français.

"Il s'avère qu'il y avait une OQTF pour cette personne qui est la meurtrière présumée, c'est pas plus compliqué que ça de rappeler les faits", avance Pierre Cordier, face aux critiques de récupération politique de ce drame par la droite et l'extrême droite. Attaqué mardi lors des questions au gouvernement à l'Assemblée, le garde de Sceaux Eric Dupond-Moretti a répondu : "se servir du cercueil d'une gamine de 12 ans comme on se sert d'un marchepied, c'est une honte."

"Personne n'a le monopole du cœur"

Or, pour Pierre Cordier, il était "légitime que des députés de l'opposition interrogent le gouvernement sur la situation irrégulière de cette ressortissante algérienne", avec, précise l'élu, "bien sûr une pensée pour sa famille et ses proches". "Il ne faut pas voir dans cette démarche quelque racisme ou extrémisme", se défend Pierre Cordier, qui rappelle que "le Premier ministre est le patron de l'administration française".

Alors que l'extrême droite, et certaines de ses figures comme Eric Zemmour, Jordan Bardella, seront jeudi soir à 19h devant la mairie du 19e arrondissement de Paris à un rassemblement "pour les victimes" - mais déjà appelé #ManifpourLola sur twitter - Pierre Cordier affirme que de son côté, il n'y participerait pas, car il ne sera pas dans la capitale jeudi.

L'élu des Ardennes appelle à "faire la part des choses entre des questions qu'on peut poser à un ministre et des manifestations dans la rue", et précise qu'il est "fondamental de respecter le choix de la famille". "Les élus de droite peuvent y aller", assure Pierre Cordier, qui ne "voit pas pourquoi en tant que citoyen, on ne pourrait pas aller sur place pour témoigner de notre solidarité à l'égard de la famille : personne n'a le monopole du cœur".

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article