Meurtre de Lola : peur et sidération au collège Georges-Brassens à Paris après la mort de l'adolescente

Publié le par franceinfo par N. Perez, C. Rigeade, A. Delcourt, M. Baron, L. Barbier - France 2 France Télévisions

Deux personnes suspectées du meurtre de Lola, à Paris, ont été déférées lundi 17 octobre. Une cellule psychologique a été mise en place dans le collège de la jeune fille. 

Meurtre de Lola : peur et sidération au collège Georges-Brassens à Paris après la mort de l'adolescente

À Paris, lundi 17 octobre, un imposant service de sécurité a été mis en place devant le collège Georges-Brassens. Dans un silence pesant, les élèves ont franchi la grille de l'établissement, où Lola, dont le corps a été retrouvé dans une malle vendredi, était scolarisée. Sur un banc, quelques fleurs et des petits mots en mémoire de la fillette ont été déposés par des parents d'élèves inquiets. "J'avais pris l'habitude que ma fille parte des fois à l'école à 8h30 toute seule, mais là, je ne la laisserai pas", affirme une maman d'élève. Une équipe de psychologues sera présente toute la journée au collège. 

La suspecte est une jeune femme SDF de 23 ans

Lola, 12 ans, a été enlevée vendredi après-midi dans le hall de son immeuble. Sur une vidéosurveillance, on peut voir la principale suspecte, derrière laquelle on peut apercevoir la silhouette de Lola. Le corps de la fillette sera retrouvé quelques heures plus tard dans une malle déposée au rez-de-chaussée de son bâtiment, face à la loge, où vivent ses parents. La suspecte est une jeune femme de 23 ans, sans domicile fixe et probablement sujette à des troubles psychologiques. Elle aurait agi avec un homme de 44 ans. Tous deux ont été déférés tôt lundi matin devant un juge. Une information judiciaire a été ouverte pour meurtre sur mineure, viol et actes de torture. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article