Meurtre de Lola : un policier visé par une enquête pour "violation du secret professionnel", après son témoignage à la télévision

Publié le par franceinfo France Télévisions

Dans l'interview diffusée vendredi par BFMTV, le policier racontait les circonstances et le déroulement des recherches de Lola. 

Des fleurs ont été déposées, le 20 octobre 2022, devant l'immeuble du 19e arrondissement de Paris où vivait Lola, adolescente de 12 ans dont le corps a été découvert dans une malle. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Des fleurs ont été déposées, le 20 octobre 2022, devant l'immeuble du 19e arrondissement de Paris où vivait Lola, adolescente de 12 ans dont le corps a été découvert dans une malle. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Une enquête a été ouverte pour "violation du secret professionnel" et "violation du secret de l'instruction" dans le cadre du meurtre de Lola, a appris franceinfo vendredi 21 octobre auprès du parquet de Paris. Elle vise un policier anonyme, intervenu sur les lieux du crime, après la diffusion de son interview sur BFMTV vendredi matin. Les investigations ont été confiées à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), a précisé le parquet de Paris.

L'homme, qui faisait partie des premiers policiers intervenants dans l'enquête sur la disparition de l'adolescente de 12 ans, décrit dans cet entretien "l'horreur" et le "choc" lorsque le corps est retrouvé. "On s'approche, on écoute la description faite par les collègues qui ont dû identifier le cadavre, mais on ne va pas jusqu'à regarder nous-mêmes, on a trop peur d'être choqués de ce qu'on va découvrir, on se doute que c'est une horreur", confie-t-il. 

"Il faut rechercher la suspecte"

Tout au long de l'entretien, le policier donne également des précisions sur la chronologie des événements, racontant la procédure que l'équipe a dû suivre après la découverte du corps : "On ne peut pas faire n'importe quoi, on a des périmètres de sécurité à mettre en place, il faut rechercher la suspecte, préparer la scène de crime pour l'arrivée des équipes spécialisées... On n'a pas le choix, sinon qui va le faire ?"

Les parents de la collégienne de 12 ans ont appelé jeudi à la "dignité" et au "respect" avant les obsèques de leur fille lundi dans le Pas-de-Calais, dans un communiqué relayé par la mairie de Lillers (Pas-de-Calais).

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article