Mort de Lola : des centaines de personnes rendent hommage à la jeune fille à Lillers

Publié le par France 3 Hauts-de-France Écrit par Marie Joan & Anne Le Hars

Dix jours après l'assassinat de la jeune Lola, ses funérailles avaient lieu ce lundi 24 octobre après-midi à Lillers, dans le Pas-de-Calais. La famille souhaitait que la cérémonie se déroule "loin des agitations politiques."

Des centaines de personnes rassemblées devant l'église pour "un dernier hommage" à la fillette, la famille avait donné rendez-vous dès 13H45 à la collégiale Saint-Omer de Lillers, commune de 10.000 habitants dont est originaire sa mère. • © Emmanuel Quinart FTV

Des centaines de personnes rassemblées devant l'église pour "un dernier hommage" à la fillette, la famille avait donné rendez-vous dès 13H45 à la collégiale Saint-Omer de Lillers, commune de 10.000 habitants dont est originaire sa mère. • © Emmanuel Quinart FTV

Des centaines de personnes, proches, élus ou anonymes sont ce lundi après-midi à Lillers (Pas-de-Calais) pour les obsèques de Lola, 12 ans, dont le meurtre sauvage a bouleversé le pays. Une cérémonie que les parents de la jeune fille veulent "digne", loin des "agitations politiques". 

Pour "un dernier hommage" à la fillette, la famille a donné rendez-vous dès 13H45 à la collégiale Saint-Omer de Lillers, commune de 10.000 habitants dont est originaire sa mère.

Les parents de Lola ont réitéré leur souhait de "pouvoir honorer la mémoire" de Lola "dans la sérénité" et "le respect et la dignité". La messe sera célébrée à 14h30 par Monseigneur Olivier Leborgne. Elle sera ouverte au public, mais l'inhumation au cimetière "se fera dans la plus stricte intimité" a ajouté la famille de la jeune collégienne. 

16h - Fin de la cérémonie 

Au son de Georges Brassens, le public a quitté l'église. Le cercueil blanc est lui sorti de la collégiale Saint-Omer de Lillers accompagné par la musique "La goffa Lolita". Son refrain festif, un tube de cet été apprécié des adolescents est alors devenu un hommage à la petite fille.

Les paroles du refrain : "Mais c'était qui, c'est qui ? - C'est qui, c'est qui ? - Mais c'est qui ? C'était Loli - C'était Loli, c'était Lolo, c'était Lola - C'était Loli, c'était Lolo, c'était Lola - C'était la goffa Lolita..."

L'inhumation dans le cimetière de Lillers, commune de 10.000 habitants dont est originaire sa mère, doit se dérouler "dans la plus stricte intimité".

 La famille de Lola avait appelé dès jeudi à ce que les différentes cérémonies se déroulent "loin des agitations politiques et médiatiques" et redemandé le lendemain que "cesse instamment" toute utilisation "du nom et de l'image de leur enfant à des fins politiques". • © Emmanuel Quinart FTV

La famille de Lola avait appelé dès jeudi à ce que les différentes cérémonies se déroulent "loin des agitations politiques et médiatiques" et redemandé le lendemain que "cesse instamment" toute utilisation "du nom et de l'image de leur enfant à des fins politiques". • © Emmanuel Quinart FTV

15h30 - Quelques notes de musique dans le silence

Le public, venu nombreux a défilé au sein de l'église pour saluer le petit cercueil. Un long cortège. La capacité de l'église étant limitée à 500 personnes, une "sonorisation" a été installée à l'extérieur et la place entièrement vidée de ses voitures pour pouvoir accueillir "quelques milliers de personnes".

15h - L'hommage du public

La famille avait décidé d'ouvrir ces funérailles au public, tout en réaffirmant à nouveau dimanche soir sa volonté d'"honorer la mémoire" de Lola "dans la sérénité", "le respect et la dignité", loin de toute agitation politique.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin invité par la famille et plusieurs élus sont restés discrets lors de cet hommage. La secrétaire d'Etat à l'Enfance, Charlotte Caubel, et d'autres élus, dont la députée RN de la circonscription Caroline Parmentier, étaient aussi présents dans l'église de la ville, la collégiale Saint-Omer.

Parmi les anonymes venus assister aux obsèques, Sabine Vizenski, en larmes, accompagnée de ses trois petits-enfants. "Ce sont mes petits-enfants, de l'âge de Lola, qui ont demandé à venir", dit-elle. "Nous sommes là pour témoigner comme on peut de notre soutien."

14h - La cérémonie

Ma Lola, ma petite soeur adorée, j'espère que tu m'entends de là-haut. Malheureusement, tu es partie beaucoup trop tôt. Je n'ai pas pu te dire à quel point je t'aimais. J'espère que j'ai été assez présent pour toi dans ta vie. Tu vas nous manquer. a déclaré au micro l'un de ses frères, Thibault, en larmes.

"Ton départ aujourd'hui nous dévaste et nous anéantit. Notre chagrin est immense. Sans nul doute, nous nous attacherons à honorer ta mémoire, ma petite princesse", avait livré auparavant l'une de ses proches.

13h45 - Arrivée du cercueil blanc

La cérémonie - ouverte à tous et célébrée par l'évêque d'Arras. Elle a débuté vers 13H45 par l'arrivée du cercueil, suivi par les parents de la fillette, ses frères, ses proches.

Ces obsèques vont se dérouler comme elles se déroulent le plus souvent possible selon la liturgie de l'Église catholique quand une famille nous demande une célébration à l'église. Il y aura un temps d’accueil, un temps autour de la parole de Dieu, un temps de prière et de bénédiction. Hauts-de-France Monseigneur Olivier Leborgne, évêque d'Arras.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article