Mort de Lola : une information judiciaire ouverte pour "meurtre sur mineure", "viol commis avec actes de torture et de barbarie" et "recel de cadavre"

Publié le par franceinfo France Télévisions

Une femme et un homme sont présentés à un juge d'instruction en vue d'une éventuelle mise en examen, après la découverte, vendredi soir, du corps de l'adolescente de 12 ans dans une malle, à Paris. 

Des hommages rendus à Lola, l'adolescente de 12 ans retrouvée morte dans le 19e arrondissement de Paris, le16 octobre 2022.  (MAXPPP)

Des hommages rendus à Lola, l'adolescente de 12 ans retrouvée morte dans le 19e arrondissement de Paris, le16 octobre 2022. (MAXPPP)

L'enquête se poursuit, trois jours après la découverte dans le 19e arrondissement de Paris, du corps de Lola, 12 ans. Une femme et un homme sont présentés à un juge d'instruction en vue d'une éventuelle mise en examen, lundi 17 octobre. Quatre personnes avaient été placées en garde à vue dans cette affaire, a appris à franceinfo de sources judiciaires. 

Une information judiciaire a été ouverte pour meurtre sur mineure de moins de 15 ans en lien avec un viol commis avec actes de torture et de barbarie, viol sur mineure de moins de 15 ans avec actes de torture et de barbarie et recel de cadavre, a précisé la source judiciaire.

Le parquet a requis le placement en détention provisoire des deux suspects, a-t-elle ajouté. S'il n'a pas précisé qui sont ces deux suspects, Alexandre Silva, l'avocat de la principale suspecte, a confirmé à franceinfo que sa cliente était déférée.

La principale suspecte arrêtée samedi

La principale suspecte, une jeune femme de 24 ans, a été interpellée à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine) samedi avec sa sœur de 21 ans. Elle a été filmée par des caméras de vidéosurveillance vendredi avec l'adolescente, quelques minutes après sa sortie du collège et avant sa disparition. Elle a aussi été vue par des riverains, plus tard dans l'après-midi, en train de pousser une grande malle en plastique.

Une malle finalement déposée dans la soirée devant la résidence où vivaient Lola et ses parents, gardiens d'immeuble, et dans laquelle un homme sans domicile fixe a découvert, vers 23 heures, le corps de l'enfant, ligotée et recroquevillée. Selon les informations de franceinfo, il présentait plusieurs plaies à la gorge. L'autopsie réalisée samedi a permis de déterminer que Lola était morte par asphyxie, avait alors affirmé le parquet de Paris.

Les deux autres personnes interpellées samedi et placées en garde à vue sont des hommes de 42 ans, sans lien de parenté.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article