Royaume-Uni : la Première ministre Liz Truss est déjà sur la sellette

Publié le par franceinfo par A.Bouleis, L.Soudre - France 2 France Télévisions

La Première ministre britannique, Liz Truss, a dû renoncer à sa politique fiscale. Jérémy Hunt, nouveau ministre des Finances, a annulé quasiment toutes les baisses d'impôts promises. 

Royaume-Uni : la Première ministre Liz Truss est déjà sur la sellette

Lundi 17 octobre, Liz Truss fait marche arrière. Elle revient un mois en arrière, avant ses annonces controversées. C’est son nouveau ministre des Finances, Jeremy Hunt, qui a enterré sa politique fiscale. "Nous allons revenir sur presque toutes les mesures fiscales annoncées, il y a trois semaines", a-t-il ainsi assuré. Il faut donc oublier les baisses d’impôts à tous les étages dont Liz Truss avait fait son mantra.  

Des députés conservateurs réclament sa démission 

Rien n’avait été prévu pour financer les 120 milliards d’euros de baisse d’impôts et de dépense. Face à la perspective de creuser la dette, fin septembre, les marchés se sont affolés. La livre sterling a chuté et les taux d’intérêts se sont envolés. Sous pression, la Première ministre ne semblait avoir d’autres choix que de reculer. De nombreux Britanniques ne lui font, déjà, plus confiance. Certains députés de son camp réclament ouvertement sa démission. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article