VIDEO. Disparition de Justine Vayrac : profil du suspect, traces de sang, déroulé de la soirée... ce que l'on sait de l'enquête

Publié le par La Dépêche par Martin Planques avec AFP

Trois jours après la disparition d'une femme de 20 ans près d'une discothèque de Brive-la-Gaillarde, un homme a été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour enlèvement et séquestration. Justine Vayrac n'a plus été vue depuis dimanche matin, vers 4 heures, près de la boîte de nuit "La Charrette" où elle passait la soirée.

VIDEO. Disparition de Justine Vayrac : profil du suspect, traces de sang, déroulé de la soirée... ce que l'on sait de l'enquête

Justine Vayrac, une jeune Lotoise de 20 ans, n'a plus été vue depuis dimanche 23 octobre, vers 4 heures du matin, près de la boîte de nuit "La Charrette" où elle passait la soirée, a expliqué la procureure Emilie Abrantes dans un communiqué. D'après des témoins, la jeune femme, qui réside à Tauriac (Lot), à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Brive, "aurait été aperçue pour la dernière fois en compagnie d'un jeune homme", près de la discothèque, "alors qu'elle était sortie pour s'aérer quelque temps".

Qui est le suspect placé en garde à vue ?

Un homme a été placé en garde à vue mardi, trois jours après la disparition de Justine Vayrac, dans le cadre d'une enquête pour enlèvement et séquestration, a indiqué la procureure de la République. Cet agriculteur de 20 ans, Lucas L., "serait une connaissance amicale rencontrée quelques fois au sein de la boîte de nuit". Il a été placé mardi matin en garde à vue "afin de vérifier les éléments de chronologie et de recouper les différents éléments recueillis à ce stade". Quand Justine s'est sentie mal et prise de nausée, elle a émis le souhait de sortir s'aérer, c'est cet homme qui s'est proposé pour s'occuper d'elle. "Ils s’étaient vus à plusieurs reprises dans un cadre festif, elle a même participé à des soirées chez lui avec d’autres amis", a expliqué la mère de Justine à nos confrères de La Montagne.

Quels sont les premiers éléments ?

Selon un des amis de Justine présent à la soirée, le suspect aurait expliqué que la jeune femme se sentait mieux après être sortie. Leurs chemins se seraient séparés et il serait rentré chez lui. Théo, un de ces amis, a déclaré que Justine lui avait envoyé un message disant qu’elle était avec Lucas L..

Selon des informations de BFMTV, lors de son interpellation, le suspect a tenté de prendre la fuite. Des relevés effectués dans la voiture du jeune homme ont permis de déceler des traces de sang au niveau du pommeau de vitesse et du frein. Des traces de sang ont également été retrouvées dans la chambre de ce même individu. Lors des perquisitions, les policiers auraient aussi découvert le téléphone portable de Justine chez lui.

Que donnent les premières recherches ?

D'après la procureure, le véhicule de la jeune femme a été retrouvé près de la discothèque, "ouvert et contenant des effets personnels". Des recherches ont été effectuées lundi soir par des équipes cynophiles, sans succès. D'après l'avis de recherche diffusé par la police, la jeune femme a des cheveux châtains mi-longs et lisses, des yeux clairs et mesure 1,65 m. Au moment de sa disparition, elle portait une robe rose pastel et des baskets blanches de marque Converse.

La maman de Justine a retracé la soirée de sa fille dans un témoignage à La Dépêche du Midi. Tout d'abord, la jeune femme a retrouvé trois amis chez l'un d'eux. Ils sont allés dans un bar, et un des copains est rentré chez lui car il travaillait le lendemain. Justine a récupéré sa voiture et tous sont allés en boîte de nuit. La mère a reçu un dernier message de sa fille vers 1h du matin qui lui assurait que tout allait bien. Ce sont les dernières nouvelles qu'elle a eues.

La mobilisation des proches de Justine

"J'ai commencé à m'inquiéter un peu, alors j'ai appelé l'hôpital de Brive mais ils n'avaient pas d'inconnue et personne du nom de Justine. Au départ, j'ai pensé à un accident. Mais même dans ce cas-là, elle m'aurait donné des nouvelles", a confié la maman de Justine à La Dépêche. Tous les proches de Justine se mobilisent pour la retrouver. Ses parents se rendent à Brive tous les jours. "On va au commissariat prendre des nouvelles. On a regardé un peu dans les alentours aussi, mais on n’a rien trouvé", souligne sa mère, qui ne souhaite pas interférer avec l'enquête. Mardi, des affiches ont été collées dans la ville de Brive.

Justine Vayrac est maman d'un enfant de deux ans et demi. "Elle ne vit pas avec le père, qui est à Toulouse, mais ça se passe bien, les choses sont réglées avec lui et elle a eu la garde", a expliqué sa mère à l'AFP. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article