Brésil : Lula élu à la tête d’un pays fortement divisé

Publié le par franceinfo par A. Hanquet, P. Limpens - France 3 France Télévisions

Dimanche 30 octobre, Lula a remporté l’élection présidentielle d’une courte tête face au président sortant, Jair Bolsonaro. Ls nouveau chef de l’état doit désormais s’atteler à unir un pays plus que jamais divisé.

 Brésil : Lula élu à la tête d’un pays fortement divisé

Des pneus sont en feu pour empêcher la circulation dans une ville située à l’ouest du Brésil. Ce type d’opérations de blocage s'est poursuivi toute la journée, lundi 31 octobre. Les manifestants pro-Bolsonaro n’acceptent pas la victoire de Lula, qui a déjà gouverné le pays à deux reprises. Il a ensuite été emprisonné pour corruption et innocenté pour vice de procédure. À 77 ans, le candidat de gauche gagne sur le fil avec le score le plus serré de la démocratie brésilienne. "Ce n’était pas une campagne d’un homme contre un autre homme, d’un parti contre un autre parti, c’était la campagne d’un groupe de personnes qui aime la liberté et la démocratie contre l’autoritarisme", a déclaré Lula.

Bolsonaro n’a toujours pas pris la parole

Lula appelle à l’unité alors que Jair Bolsonaro n’a toujours pas reconnu sa défaite. Pour l’instant, il n’a fait aucune prise de parole et n’est apparu que loin dans le palais présidentiel. De quoi faire monter la tension. Dans la rue, une femme partisane de Bolsonaro tente d’arracher le drapeau de soutien à Lula. "L’un était un voleur, l’autre est un imposteur, il n’y avait pas de vrais choix pour nous", pense un Brésilien. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article