Disparition : 36 ans après, un homme passe aux aveux et avoue le meurtre de Marie-Thérèse Bonfanti

Publié le par franceinfo par L. Nahon, J. Vitaline, D. Fossard, L. Houel - franceinfo France Télévisions

Près de 36 ans après sa disparition, le sort de Marie-Thérèse Bonfanti est enfin connu en Isère. Un homme a avoué avoir tué la jeune mère ce jour du 22 mai 1986. 

Disparition : 36 ans après, un homme passe aux aveux et avoue le meurtre de Marie-Thérèse Bonfanti

Après 36 ans de mystère, un homme de 56 ans a reconnu avoir tué Marie-Thérèse Bonfanti. "Il a été mis en examen ce lundi pour enlèvement, séquestration et pour meurtre", indique Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble (Isère). Marie-Thérèse Bonfanti avait disparu, le 22 mai 1986. Son véhicule était retrouvé avec ses clefs et son sac à main. Mais la mère de famille de 25 ans demeurait introuvable. L’enquête avait été classée, faute d’éléments, mais la famille avait continué son enquête.

Une forme de soulagement pour la famille 

Un homme, déjà suspecté à l’époque, explique avoir eu une altercation avec la victime. "Il l’a alors saisie par le cou, à deux mains et l’a tuée par étranglement", explique Boris Duffau, procureur-adjoint de la République de Grenoble (Isère). L’homme a ensuite chargé le corps pour le déposer en pleine nature. Thierry Bonfanti, mari de Marie-Thérèse, est soulagé de connaître enfin la vérité. La famille attend de savoir où se trouve le corps. "J’aimerais qu’elle revienne, qu’elle soit avec nous", confie Ericka Bonfanti, la fille de la victime.  

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article