Guerre en Ukraine : à Mykolaïv, les habitants sont privés d'eau depuis des mois, comme "au Moyen Âge"

Publié le par franceinfo par Maurine Mercier - franceinfo Radio France

Plus encore que l'électricité, l'eau est un immense problème avant l'arrivée de l'hiver, en particulier dans le Sud de l'Ukraine. À Mykolaïv, les habitants n'ont plus d'eau douce chez eux depuis des mois.

Point de ravitaillement en eau dans le Sud de l'Ukraine, à Mikolaïv, le 24 mai 2022.  (GENYA SAVILOV / AFP)

Point de ravitaillement en eau dans le Sud de l'Ukraine, à Mikolaïv, le 24 mai 2022. (GENYA SAVILOV / AFP)

"J'étais dans un appartement avec chauffage, me voilà au Moyen Âge", résume Kristina, 12 ans. Chaque jour, la jeune fille sort de l'abri dans lequel elle vit avec sa famille. À quelques centaines de mètres, elle remplit ses bouteilles vides d'eau potable à un point de distribution organisé par les autorités.

À 12 ans, Kristina a déjà une répartie surprenante. "À ceux qui se plaignent en Europe, venez vivre ici à Mykolaïv !", lance-t-elle. Lorsque les habitants de cette ville du sud de l'Ukraine ouvrent leur robinet, ils ont au mieux de l'eau salée, tout juste bonne pour faire sa toilette. L'eau ronge toutes les canalisations.

Course contre-la-montre

Lorsque les Russes ont détruit les installations, les autorités locales n'ont pas eu d’autres choix que de pomper l'eau de mer pour alimenter la ville. L'armée ukrainienne vient de libérer ces vastes plaines. Des techniciens tentent de réparer une importante conduite d'eau : "Les fascistes qui nous ont envahis ont décidé de mettre à genoux la ville de Mykolaïv. De priver la ville d'eau pour forcer les gens à fuir", soutient l'un d'entre eux. 

"On peut vivre sans électricité dans un appartement, mais le problème de l'eau est vraiment plus important." une habitante de Mykolaïv à franceinfo

L'eau douce, dans la région, il faut soit l'acheter, soit - comme la jeune Kristina - faire la queue – parfois très longuement – aux points de ravitaillement. Grâce à la contre-offensive, les autorités ukrainiennes ont enfin accès aux infrastructures endommagées. Elles peuvent enfin évaluer l’ampleur des dégâts et tenter de réparer. Mais c’est une course contre-la-montre avant l'hiver.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article