Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky critique Vitali Klitschko, tensions dans le camp ukrainien

Publié le par L'Indépendant par Matthieu Terrats

Le Président a chargé le maire de la capitale dans son allocution télévisée. 

Zelensky n'a pas mâché ses mots ce vendredi soir. MAXPPP - Ukraine Presidency/Ukrainian Pre

Zelensky n'a pas mâché ses mots ce vendredi soir. MAXPPP - Ukraine Presidency/Ukrainian Pre

Guerre en Ukraine, 276eme jour. Depuis mercredi, une grande partie du pays est privée d'électricité. La faute aux frappes aériennes russes qui se sont intensifiées, pour mieux toucher les réseaux électriques du pays. Résultat, le chiffre de 12 millions de personnes touchées a été avancé. Ce vendredi, ils étaient encore 6 millions à devoir se passer de lumière ou encore de chauffage. Alors qu'à Kyiv, la population a été appelée à stocker l'eau, la nourriture et les vêtements chauds pour se préparer à de nouvelles attaques.

"Plus de travail est nécessaire"

Dans son allocution ce vendredi soir, le président Volodymyr Zelensky a d'ailleurs soulevé la gravité de la situation dans la capitale. C'est assez rare pour le souligner : tout en chargeant le maire, l'ancien boxeur Vitali Klitschko, pour la gestion de cet épisode. "Les plus gros problèmes" sont à Kyiv, lâchait Zelensky. "Malheureusement, les autorités locales n'ont pas bien performé dans toutes les villes. En particulier, il y a beaucoup de plaintes à Kyiv. Pour le moins qu'on puisse dire, plus de travail est nécessaire".

Depuis le début du conflit, le président ukrainien et son camp font preuve d'une unité exemplaire. Or, ses interventions pas forcément bien senties lors de l'épisode du missile qui s'est écrasé en Pologne ont été mal perçues par une partie des Ukrainiens mais aussi de l'opinion internationale. En particulier dans le camp américain. Les Etats-Unis ayant vu d'un mauvais œil cette pression exercée par Zelensky, qui a affirmé, et qui affirme encore que les missiles en question étaient des missiles russes pour que l'Otan passe à l'action. L'enquête, elle, prouve le contraire. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article