Montreuil-Juigné endeuillée par le décès de son premier maire, Michel Nauraye

Publié le par Ouest-France

​Michel Nauraye, maire de Montreuil-Juigné (Maine-et-Loire) de 1977 à 1997, s’est éteint, à l’âge de 91 ans. Il laisse le souvenir d’« un homme discret, disponible, proche et efficace ».

Michel Nauraye, maire de Montreuil-Juigné de 1977 à 1997, s’est éteint. | OUEST-FRANCE

Michel Nauraye, maire de Montreuil-Juigné de 1977 à 1997, s’est éteint. | OUEST-FRANCE

Montreuil-Juigné (Maine-et-Loire) est en deuil. Michel Nauraye, premier maire de cette commune, qui fêtera l’année prochaine le cinquantième anniversaire de la fusion de Montreuil-Belfroy et de Juigné-Béné, s’est éteint, à l’âge de 91 ans. Élu de 1977 à 1997, il a façonné les contours de la ville que l’on connaît aujourd’hui. On lui doit notamment la création du jeu de boule de fort, qu’il pratiquait, et bien d’autres réalisations.

« Un homme discret, disponible, proche et efficace »

Ses successeurs le qualifient de visionnaire et bâtisseur. « C’était un homme discret, disponible, proche et efficace, soulignent l’actuel maire, Benoît Cochet, et Bernard Witasse, qui avait été à la tête de la Ville, de 2001 à 2014. La commune a vu doubler sa population pendant ses mandats. »

Homme de gauche attaché à ses valeurs, père de trois enfants et professeur des écoles, Michel Nauraye avait conclu sa carrière en tant que directeur de l’école Henri-David. Il avait aussi été vice-président du district de Maine-et-Loire, devenu Angers Loire métropole, vice-président de l’Association départementale des maires du Maine-et-Loire et vice-président du Syndicat d’électricité du département.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article