Ronit Elkabetz, actrice mais avant tout activiste

Publié le par Le Point

Figure du cinéma israélien, l’actrice a vu sa renommée dépasser les frontières au cours d’une carrière marquée par de nombreux prix. Google lui rend hommage.

Ronit Elkabetz est l'une des plus grandes icones du cinéma israélien. © ZANAGAR FILMS / TRANSFAX FILM PR / Collection ChristopheL via AFP

Ronit Elkabetz est l'une des plus grandes icones du cinéma israélien. © ZANAGAR FILMS / TRANSFAX FILM PR / Collection ChristopheL via AFP

Elle était l'une des plus grandes figures du cinéma israélien. Né un 27 novembre, en 1964, Ronit Elkabetz aurait eu 58 ans ce dimanche. Connue pour sa trilogie intitulée To Take a Wife, Shiva et Gett : The Trial of Viviane Amsalem, qui a été nominée pour un Golden Globe, l'actrice, cinéaste et surtout militante y présentait le premier portrait authentique d'une famille Mizrahi dans les films israéliens. Ronit Elkabetz cherchait à y mettre en lumière les difficultés rencontrées par les femmes juives israéliennes qui se voient refuser le divorce par le tribunal rabbinique.

Dimanche, Google lui a rendu hommage avec un doodle. L'illustration la représentant, créée par l'artiste israélienne Maya Shleifer, a remplacé le logo du moteur de recherche sur sa page d'accueil, pour les utilisateurs en Israël et en France. « Je crois que Ronit aurait été émue par cet hommage, en Israël et en France, où elle a vécu et créé. Le cinéma de Ronit, les rôles qu'elle a créés, ont toujours représenté son aspiration à parler au nom des femmes pour promouvoir le changement et l'égalité », s'est réjoui son frère, Shlomi Elkabetz. « Penser que des millions de personnes en Europe et en Israël se souviendront de Ronit et de ses valeurs ou apprendront à la connaître pour la première fois est une chose formidable », a-t-il ajouté.

Légion d'honneur et nombreux prix

Née à Beer-Sheva dans une famille juive marocaine religieuse, Ronit Elkabetz a été nominée au total pour treize Ophir [Oscars israéliens], et a reçu un prix de l'Académie du film israélienne pour l'ensemble de son œuvre. Elle est également connue pour avoir remporté des dizaines de prix dans des festivals de cinéma sur l'ensemble du globe comme le prix France Culture au Festival de Cannes en mai 2010 et a reçu la Légion d'honneur en France. Elle est décédée d'un cancer du poumon en 2016 à l'âge de 51 ans. Mariée à l'architecte Avner Yashar en 2010, elle avait donné naissance à des jumeaux en 2012.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article