Royaume-Uni : un fugitif américain arrêté à cause de ses tatouages

Publié le par franceinfo par A.Bouleis, L.Soudre - France 2 France Télévisions

Un Américain a été arrêté en Grande-Bretagne. L’homme avait décidé de disparaître afin d’échapper aux accusations de viol qui pesaient sur lui aux États-Unis, mais il a été repéré à cause de ses tatouages.
Royaume-Uni : un fugitif américain arrêté à cause de ses tatouages

Un criminel américain en cavale en Écosse (Royaume-Uni) sous une fausse identité, a été trahi par ses tatouages. Nicholas Rossi, 35 ans, faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international pour plusieurs accusations de viol, d’agressions sexuelles et d’escroquerie aux États-Unis. Son signe distinctif, ce sont ses bras tatoués. Une infirmière écossaise les a reconnus l’an dernier sur un patient atteint de covid. Le patient est arrêté mais il conteste tout lien avec Nicholas Rossi.

Sa femme le soutient

Marqué par les séquelles du covid, l’homme se présente comme étant un Irlandais du nom d’Arthur Knight. Il dit avoir été tatoué à son insu à l’hôpital et explique la ressemblance troublante par une machination. "Je ne suis pas certain que toutes ses photos de la police soient authentiques", a-t-il affirmé. Mais pour la justice, les preuves sont accablantes, notamment à cause de ses empreintes digitales. La police américaine le soupçonne d’avoir fui en Écosse il y a plusieurs années afin d’échapper aux poursuites. Il a même simulé sa mort en publiant de faux avis de décès sur internet en 2020. Au même moment, il se mariait avec une Anglaise, qui le soutient toujours.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article