Avant Zelensky, Hitler nommé "personnalité de l'année" par "Time" ?

Publié le par TF1 Info par Thomas Deszpot

  • Les médias russes ont réagi au titre de "personnalité de l'année" attribué au président ukrainien par le magazine "Time".
  • Une distinction qui fut, nous indique-t-on, décernée en son temps à Adolf Hitler. Et qui permet d'alimenter la propagande russe décrivant les Ukrainiens comme des nazis.
  • Si Hitler a bien reçu ce "titre", il ne salue pas nécessairement l'action de celui ou celle qui est mis en avant. Vladimir Poutine l'a par ailleurs déjà obtenu.
Avant Zelensky, Hitler nommé "personnalité de l'année" par "Time" ?

Dans les médias russes, l'attribution à Volodymyr Zelensky du titre de "personnalité de l'année" n'est pas passée inaperçue. La Une du magazine américain Time, qui met en avant le président ukrainien, est raillée. À la télévision, on observe par exemple un parallèle avec une précédente couverture, sur laquelle figure Adolf Hitler. Le dictateur aurait lui-aussi obtenu cette "distinction", de quoi alimenter les discours propagandistes russes qui cherchent à présenter les Ukrainiens comme des nazis. 

Si Hitler a bien été "personnalité de l'année" à la fin des années 1930, il est important de souligner que Time ne désigne pas nécessairement un individu dont il vante les mérites ou l'action. Et que le tyran allemand est loin d'être la seule figure historique controversée à avoir été nommée. 

Vladimir Poutine l'a été en 2007

Il suffit de consulter l'historique des "personnalités de l'année" pour constater qu'avant Volodymyr Zelensky, des dirigeants tels qu'Adolf Hitler (en 1938) ont aussi reçu ce titre. L'année qui suivi, en 1939, c'est Joseph Staline que le magazine désignait, suivi de Winston Churchill en 1940 et de Franklin Roosevelt en 1941. Des figures politiques qui ont marqué l'histoire, à l'instar de Charles de Gaulle (nommé en 1958), du chancelier Willy Brandt (1970) ou du Polonais Lech Wałęsa (1981).

Attention toutefois : "Le titre va à la personne ou les personnes qui ont le plus influencé l'actualité et nos vies, pour le meilleur ou pour le pire", précise le magazine Time. Qui incite de fait à ne pas y voir une distinction forcément honorifique. "Cela signifie que la personne n'est pas nécessairement un héros", renchérit le média américain, qui prend justement pour exemple le choix de Hitler en 1938. Si la présentation qui est faite de Volodymyr Zelensky cette année est sans conteste valorisante, ce dont témoigne la couverture, une personnalité qui marque le cours de l'histoire mondiale de manière négative peut tout à fait se voir attribuer un tel titre.

Au cours des décennies passées, on constate que des figures assez consensuelles ont été nommées. Que ce soit des papes (Jean-Paul II, François...), la reine Elizabeth II ou bien encore les astronautes de la mission Apollo 8. En revanche, des figures bien plus controversées ont été mises en avant par Time. Le leader chinois Deng Xiaoping, à deux reprises, l'ayatollah Khomeini, ou bien... Vladimir Poutine. En 2007, Time l'avait choisi et livrait du leader russe un portrait contrasté. "C'est un nouveau tsar de Russie et il est dangereux dans le sens où il ne se soucie pas des libertés civiles ; il ne se soucie pas de la liberté d'expression ; il se soucie de la stabilité. Mais la stabilité est ce dont la Russie avait besoin et c'est pourquoi les Russes l'adorent", pouvait-on lire.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article