Bénédiction urbi et orbi du pape François : "Il n’attaque pas les Russes", juge une spécialiste

Publié le par franceinfo Radio France

Selon Caroline Pigozzi, grand reporter à Paris Match, la bénédiction urbi et orbi permet de "donner de l'espérance, pour réchauffer le cœur des gens, des catholiques, des chrétiens et du monde en général".

Le pape François salue la foule sur la place Saint-Pierre du Vatican, avant sa bénédiction urbi et orbi, le 25 décembre 2022. (ANDREAS SOLARO / AFP)

Le pape François salue la foule sur la place Saint-Pierre du Vatican, avant sa bénédiction urbi et orbi, le 25 décembre 2022. (ANDREAS SOLARO / AFP)

Le pape François a délivré son traditionnel message de Noël au Vatican dimanche 25 décembre. Dans cette bénédiction, il a évoqué le conflit en Ukraine en déclarant "que notre regard se remplisse des visages de nos frères et sœurs ukrainiens qui vivent ce Noël dans l'obscurité, dans le froid ou loin de chez eux, à cause des destructions causées par dix mois de guerre". Pour Caroline Pigozzi, grand reporter à Paris Match, le pape François "n’attaque pas les Russes".

franceinfo : A quoi sert ce message urbi et orbi du Pape à Noël ?

Caroline Pigozzi : Cette bénédiction "à la ville et au monde" est utilisée pour donner de l'espérance, pour réchauffer le cœur des gens, des catholiques, des chrétiens et du monde en général. Il faut marteler l'espérance. Il faut parler de la charité, de la proximité avec les pauvres notamment. Ce qui m'a un peu troublé, c'est qu'à aucun moment, il ne parle des Russes. Finalement, il n’attaque pas les Russes. Il aurait pu un peu condamner leur action. Je pense qu'il veut préserver des relations, c'est frappant. Il fait de la haute diplomatie et si on était dans un cirque, on parlerait de voltige. Chaque mot compte parce qu'il ne veut pas non plus que la situation s'empire, semble-t-il. Il est l'ambassadeur de la paix malgré tout.

Le pape a-t-il une réelle influence diplomatique dans les conflits armés ?

Je pense que oui, à sa façon. C'est un pape très politique. Il ne faut pas oublier qu'il vient d'un autre continent, d'Amérique latine et qu'en plus il est jésuite. Il appartient à un ordre qui s'est toujours positionné. C'est un ordre qui a toujours suivi et aidé les migrants. Et si on veut comprendre la psychologie de ce pape, il faut aussi penser qu'il est jésuite et que donc c'est une autre façon sans doute de voir l'Église, me semble-t-il.

Finalement, ce message de Noël du Pape a-t-il réservé des surprises ?

Je pense que le Pape est dans un discours qui est assez attendu. Je crois que la grande surprise ces dernières semaines, c'est cette lettre où il révèle que finalement s'il allait mal, il renoncerait. Une lettre qu'il avait donnée au cardinal secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone au moment de son élection en 2013 et qui n’a été révélée que maintenant.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article