Guerre en Ukraine : immersion dans les mines de charbon ukrainiennes

Publié le par franceinfo par A.Varhamian, S.Yassine, P.Yurov - franceinfo France Télévisions

En plein hiver, le charbon est une alternative crédible pour se chauffer en Ukraine, d’autant plus que les coupures de courant sont monnaie courante avec la guerre. Mais le manque de main d'œuvre pousse les femmes à descendre dans les mines.

Guerre en Ukraine : immersion dans les mines de charbon ukrainiennes

Une mine de l'est de l’Ukraine est reconnaissable à ses fumées noires et à ses cheminées. Au petit matin, les ouvriers descendent dans le puits, à 340 mètres. Par temps de guerre, ils sont encore des milliers à y travailler, bien que des places soient vides dans les wagonnets qui arpentent les galeries. Parmi les travailleurs, des femmes sont présentes. “On se fait du souci pour nos mineurs. On prend des nouvelles et on envoie de l’aide sur le front”, dit l’une d’elles.

Un acte patriotique

Elles sont aujourd’hui plus nombreuses à des postes de terrain. Auparavant, certaines étaient déjà employées, mais sur des missions bien différentes, à la surface. “On est en manque d’hommes, alors on les remplace. Je suis motivée pour le faire et aider l’armée dans notre combat”, souligne l’une d’elles. Les hommes encore présents n’avaient pas d’expérience militaire et ne sont pas mobilisés. Le charbon part directement dans les centrales thermiques de l’Ukraine, ciblées par les tirs russes. Sous terre, certains craignent le danger, les bombardements, d’autres se sentent à l’abri. Mais pour tous, livrer du charbon et soutenir l’effort de guerre est un acte patriotique.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article