Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine fixera ce mercredi les objectifs de l’armée russe pour 2023

Publié le par Sud Ouest avec AFP

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, participera notamment à la réunion pour « rendre compte de l’état d’avancement de l’opération militaire spéciale » en Ukraine

 
 Vladimir Poutine a admis ce mardi que la situation était « extrêmement difficile » dans les quatre régions du sud et de l’est de l’Ukraine. © Crédit photo : Mikhail Metzel /AFP

Vladimir Poutine a admis ce mardi que la situation était « extrêmement difficile » dans les quatre régions du sud et de l’est de l’Ukraine. © Crédit photo : Mikhail Metzel /AFP

Le président russe Vladimir Poutine fixera les objectifs de son armée pour l’année 2023 lors d’une rencontre avec de hauts responsables militaires mercredi 20 décembre, a annoncé le Kremlin, au neuvième mois de l’offensive de Moscou en Ukraine. « Vladimir Poutine tiendra une réunion élargie du ministère russe de la Défense […]. Les résultats des activités des forces armées russes en 2022 seront résumés, les tâches pour l’année prochaine seront définies », a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, participera notamment à cette réunion pour « rendre compte de l’état d’avancement de l’opération militaire spéciale » en Ukraine et des livraisons en armements aux forces armées, a ajouté le Kremlin. Environ 15 000 responsables de l’armée russe prendront part à cet événement par visioconférence, selon la même source.

Revers militaires

Cette rencontre interviendra alors que Vladimir Poutine a renoncé cette année à organiser sa traditionnelle conférence de presse de fin d’année, qui se tenait jusque-là tous les ans depuis 2001.

La Russie, qui a lancé en février une vaste offensive contre son voisin ukrainien, a connu ces derniers mois d’importants revers militaires qui l’ont forcée à se retirer de la région de Kharkiv dans le nord-est de l’Ukraine et de la ville de Kherson dans le Sud. L’année écoulée a également été marquée par la mobilisation de 300 000 réservistes russes dans l’armée, un processus qui a été souvent émaillé d’abus et d’erreurs reconnues jusqu’au Kremlin et qui a poussé des milliers d’hommes à s’exiler à l’étranger.

Vladimir Poutine a admis mardi que la situation était « extrêmement difficile » dans les quatre régions du sud et de l’est de l’Ukraine dont Moscou revendique l’annexion sans les avoir entièrement conquises. Les dirigeants russes sont divisés sur le lancement d’une grande offensive hivernale en Ukraine, a d’ailleurs indiqué mardi un haut responsable américain, sur fond de craintes que Moscou ne tente à nouveau de prendre Kiev.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article