La collecte nationale pour les armes à feu non déclarées a été un succès

Publié le par franceinfo par G. Le Morvan, B. Van Wassenhove, G. Lancien - franceinfo France Télévisions

En huit jours, 150 000 armes et 4 millions de munitions ont été abandonnés dans les commissariats et les gendarmeries par les Français.

La collecte nationale pour les armes à feu non déclarées a été un succès

Au commissariat de Rennes, en Ille-et-Vilaine, des Français sont venus faire la queue pour venir déclarer ou abandonner leurs armes à feu. Dans la salle d’attente, beaucoup de fusils de chasse ressortis du grenier ou d’héritages encombrants. "C’est mon beau père qui est décédé l’année passée. On souhaite se séparer des armes qu’il avait. Cela va embêter des générations à suivre si elles restent à la maison, donc il y a un moment il faut s’en séparer", confie un homme.

"Si un enfant tombait dessus, vous pourriez avoir un accident"

L’opération organisée par le ministère fait figure d’opportunité. Le bureau le plus fréquenté est celui des abandons. À l’heure de poser le CV, souvent la même application. "Si un enfant tombait dessus, trouvait le moyen de le charger, vous pourriez avoir un accident", précise un homme. Dans la pièce à côté, les armes que les propriétaires vont garder. Quand cet homme avait acheté en 1974, il n’y avait pas d’enregistrement obligatoire. Il repartira avec des consignes de sécurité. L’opération est un succès : plus de 150 000 armes ont été récoltées en France.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article