La grande mosquée de Paris porte plainte contre Michel Houellebecq

Publié le par franceinfo Radio France

L'institution religieuse a décidé "de déposer plainte devant le procureur de la République de Paris pour ces propos qu'elle présume comme étant une provocation à la haine contre les musulmans."
Michel Houellebecq au festival Le Printemps de Bourges, le 20 avril 2022. (FRED DUGIT / MAXPPP)

Michel Houellebecq au festival Le Printemps de Bourges, le 20 avril 2022. (FRED DUGIT / MAXPPP)

La grande mosquée de Paris porte plainte contre l'écrivain Michel Houellebecq pour les propos "très graves" qu'il a tenus "au sujet des musulmans de France" dans une récente interview écrite, rapporte mercredi 28 décembre la mosquée dans un communiqué publié sur son compte Twitter.

La grande mosquée fait référence à une "longue conversation entre Michel Onfray et Michel Houellebecq" publiée dans un numéro hors-série de la revue "Front Populaire" en novembre dernier. Dans le communiqué – signé par le recteur Chems-Eddine Hafiz – la grande mosquée cite un extrait : "Quand des territoires entiers seront sous contrôle islamique, je pense que des actes de résistance auront lieu. Il y aura des attentats et des fusillades dans des mosquées, dans des cafés fréquentés par les musulmans, bref des Bataclan à l'envers."

Autre extrait cité dans le communiqué : "Le souhait de la population française de souche, comme on dit, ce n'est pas que les musulmans s'assimilent, mais qu'ils cessent de les voler et de les agresser. Ou bien, autre solution, qu'ils s'en aillent." Des phrases de Michel Houellebecq jugées "lapidaires", "inacceptables" et d'une "brutalité sidérante", dénonce la grande mosquée de Paris.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article