Le prix Charlemagne 2023 décerné au peuple ukrainien et à son président, Volodymyr Zelensky

Publié le par franceinfo avec AFP France Télévisions

Cette distinction, remise chaque année à Aix-la-Chapelle, a été créée en 1949 pour promouvoir la construction européenne.

Sibylle Keupen, maire de Aachen (Allemagne), et Jorgen Linden, le président du comité du prix Charlemagne, le 16 décembre 2022. (HENNING KAISER / DPA / AFP)

Sibylle Keupen, maire de Aachen (Allemagne), et Jorgen Linden, le président du comité du prix Charlemagne, le 16 décembre 2022. (HENNING KAISER / DPA / AFP)

Chaque année, le prix Charlemagne récompense un engagement particulièrement marquant en faveur de l'entente en Europe. Pour son édition 2023, cette distinction prestigieuse revient au peuple ukrainien et à son président, Volodymyr Zelensky, a annoncé, vendredi 16 décembre, le comité de sélection. 

"Le peuple ukrainien est victime d'une guerre d'agression russe d'une brutalité indescriptible qui viole le droit international", écrivent les organisateurs sur leur site internet (contenu en anglais). "Sous la direction de son président Volodymyr Zelensky, le peuple ukrainien défend non seulement la souveraineté de son pays et la vie de ses citoyens, mais aussi l'Europe et les valeurs européennes."

"Un modèle pour son peuple"

Affirmant que cette guerre a pour objectif "de déstabiliser la communauté européenne des peuples et de réaliser une réorganisation politique de l'Europe", le comité du prix Charlemagne loue "le courage, le leadership et l'empathie", dont fait preuve le président ukrainien. Volodymyr Zelensky est un "modèle pour son peuple", affirme-t-il.

Cette distinction, remise chaque année à Aix-la-Chapelle, ancienne capitale de l'empire carolingien, a été créée en 1949 pour promouvoir la construction européenne, après les destructions de la Seconde Guerre mondiale. En 2022, il avait été décerné à trois opposantes au régime biélorusse : Svetlana Tikhanovskaïa, Veronika Tsepkalo et Maria Kolesnikova.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article