Retour des touristes chinois en France : il faut "anticiper le risque d'émergence d'un nouveau variant en Chine", selon l'épidémiologiste Antoine Flahault

Publié le par franceinfo Radio France

Certains pays, comme les États-Unis, envisagent des restrictions d'entrée pour les voyageurs venant de Chine après l'abandon de sa politique zéro Covid et l'ouverture des frontières.
Des touristes chinois à l'aéroport international de Sanya Phénix en Chine, en août 2022. (STR / AFP)

Des touristes chinois à l'aéroport international de Sanya Phénix en Chine, en août 2022. (STR / AFP)

Il ne faut "pas paniquer", a préconisé mercredi 28 décembre sur franceinfo Antoine Flahault, épidémiologiste, directeur de l’Institut de santé globale à la faculté de médecine de l'université de Genève, alors que la Chine se rouvre au monde après l'abandon de sa politique zéro Covid.

Cette levée brutale des restrictions, qui s'accompagne d'une augmentation du nombre de cas, suscite l'inquiétude de plusieurs pays, comme les États-Unis, qui envisagent de mettre en place des conditions d'entrée pour les voyageurs chinois.

"Tout montre que les virus à l'origine de cette nouvelle vague en Chine sont les mêmes que ceux qui circulent depuis le printemps en Europe et dans le reste du monde", a relativisé l'épidémiologiste. "Ce ne sont pas de nouveaux virus", a-t-il rassuré. Selon lui, il faudrait "vérifier auprès de tous les voyageurs en provenance de Chine qu'ils sont négatifs".

Si un voyageur est positif, il faut "séquencer les virus pour détecter éventuellement un nouveau variant". À l'image du Japon, il est nécessaire d'"anticiper le risque d'émergence d'un nouveau variant en Chine", a-t-il conclu.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article