Cinq hommes, dont deux figures du grand banditisme français, incarcérés après le braquage d'un fourgon en Allemagne

Publié le par franceinfo par Pierre de Cossette Radio France

Les cinq suspects ont été arrêtés en région parisienne quelques heures après l'attaque du fourgon la semaine dernière. 

Un fourgon de transport de fonds attaqué à Sarrelouis, en Allemagne, le 13 janvier 2023.  (SAMUEL MOREAU / MAXPPP)

Un fourgon de transport de fonds attaqué à Sarrelouis, en Allemagne, le 13 janvier 2023. (SAMUEL MOREAU / MAXPPP)

Cinq hommes, parmi lesquels deux proches du braqueur français Antonio Ferrara, ont été mis en examen et incarcérés mardi après l'attaque d'un fourgon blindé la semaine dernière en Allemagne, a appris franceinfo de sources concordantes mercredi 18 janvier.

Ces hommes avaient été arrêtés la semaine dernière par les policiers de l'Office central de lutte contre le crime organisé (Oclco) en région parisienne, quelques heures après les faits. Plusieurs d'entre eux sont soupçonnés d'avoir été présents sur les lieux de l'attaque d'un fourgon de transport de fonds, à Sarrelouis, à 10 kilomètres de la frontière française. Lors d'une perquisition, les enquêteurs ont retrouvé plus de 600 000 euros, selon une source proche du dossier.

Un sixième suspect interpellé

Les suspects ont été mis en examen pour "association de malfaiteurs", et trois d'entre eux sont aussi poursuivis pour "vol en bande organisée avec arme", selon une source judiciaire. Quatre d'entre eux ont été placés en détention provisoire, le cinquième ayant été incarcéré après avoir demandé un débat différé devant le juge des libertés et de la détention. Par ailleurs, un sixième suspect a été interpellé mercredi pour la même affaire.

Parmi eux figurent notamment Abeldkrim Lho, 56 ans, et Loïc Delière, 45 ans. Ils avaient été condamnés à 22 et 20 ans de réclusion criminelle pour l'attaque à l'explosif d'un fourgon de transport de fonds en 2000 à Nanterre, au cours duquel un convoyeur avait trouvé la mort. Loïc Delière avait aussi été condamné à 9 ans de prison pour l'attaque du fourgon de la Brink's à Gentilly (Val-de-Marne) la même année, après laquelle, 30 millions de francs avaient été retrouvés.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article