Disparition de Tiphaine Véron : l'affaire est transférée au pôle des crimes non élucidés de Nanterre

Publié le par franceinfo France Télévisions

Tiphaine Véron a disparu à Nikko, au Japon, en 2018. En juillet, le juge d'instruction de Poitiers avait annoncé la fin des investigations.

Un mois après la disparition de la Française Tiphaine Véron, des flyers sont accrochés à Nikko, au Japon, en 2018. (KAZUHIRO NOGI / AFP)

Un mois après la disparition de la Française Tiphaine Véron, des flyers sont accrochés à Nikko, au Japon, en 2018. (KAZUHIRO NOGI / AFP)

Ses proches n'ont plus de nouvelles d'elle depuis plus de quatre ans. La disparition de Tiphaine Véron à Nikko, une ville touristique au nord du Japon, en 2018, est toujours inexpliquée. L'enquête est transférée au pôle des crimes non élucidés ("cold case") de Nanterre, a appris France Télévisions mercredi 18 janvier auprès du parquet de Nanterre, confirmant une information de RTL. 

Une nouvelle accueillie avec joie par la famille de la jeune femme, qui dénonce depuis plusieurs années "l'inertie" de la justice dans cette affaire. Début juillet, la juge d'instruction de Poitiers, initialement chargée de la disparition, a annoncé la fin des investigations. "On réalise que nous sommes chanceux que ce dossier soit transféré à ce nouveau pôle, explique Damien Véron, le frère de Tiphaine, à RTL, l'instruction à Poitiers a été laborieuse donc, là, c'est merveilleux pour nous". 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article