Etats-Unis : le policier qui a tué George Floyd cherche à faire annuler son procès

Publié le par franceinfo avec AFP France Télévisions

Derek Chauvin, 46 ans, a été reconnu coupable de meurtre par la justice de l'Etat du Minnesota, à l'issue d'un procès très médiatisé en 2021, et condamné à 22,5 ans de détention.

L'ancien policier de Minneapolis Derek Chauvin lors de son procès, dans le Minnesota, le 20 avril 2021. (AFP)

L'ancien policier de Minneapolis Derek Chauvin lors de son procès, dans le Minnesota, le 20 avril 2021. (AFP)

Le policier qui a tué l'Afro-Américain George Floyd le 25 mai 2020 à Minneapolis tente à partir du mercredi 18 janvier de faire annuler sa condamnation pour meurtre lors d'un procès en appel. Derek Chauvin, 46 ans, avait été reconnu coupable par la justice de l'Etat du Minnesota à l'issue d'un procès très médiatisé en 2021, et condamné à 22,5 ans de détention, dont une peine définitive de 21 ans.

Il estime que ses droits à un procès équitable ont été bafoués compte tenu notamment de la "publicité" autour du dossier et des "menaces de violences" qui auraient dû entraîner un dépaysement des audiences. S'il réclame l'annulation du verdict, Derek Chauvin restera en prison, quelle que soit l'issue de ce procès en appel, car il a plaidé coupable de "violations des droits civiques" de George Floyd.

Il estime avoir été "diabolisé"

En 2021, le procès s'était tenu dans les villes jumelles de Minneapolis-Saint-Paul, qui étaient toujours à cran moins d'un an après le drame. Dans leur requête, les avocats du policier rappellent "les menaces" proférées contre les jurés, la peur d'un nouvel embrasement des deux villes en cas d'acquittement, et la couverture médiatique locale quotidienne qui a "idéalisé George Floyd et diabolisé Derek Chauvin".

Ils reprochent également au tribunal d'avoir refusé d'organiser les audiences dans une zone rurale de l'Etat, ou à défaut de ne pas avoir logé les jurés à l'écart. Selon eux, cela aurait évité qu'ils découvrent, en plein procès, que la ville de Minneapolis avait décidé de dédommager, à hauteur de 27 millions de dollars, les proches de George Floyd.

Ils mentionnent aussi les mensonges d'un juré qui avait dissimulé avoir participé aux manifestations ayant suivi la mort de George Floyd, et reprochent aux procureurs d'avoir présenté des témoignages "cumulatifs", de sept policiers et experts sur l'usage de la force.

Source : Etats-Unis : le policier qui a tué George Floyd cherche à faire annuler son procès

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article