Etats-Unis : un procureur spécial nommé pour enquêter après la découverte de documents confidentiels dans un ancien bureau et une résidence privée de Joe Biden

Publié le par franceinfo avec AFP France Télévisions

"Un petit nombre" de documents confidentiels, datant de l'époque où Joe Biden était vice-président, ont été retrouvés dans sa résidence privée, à Wilmington dans l'Etat du Delaware, a rapporté jeudi la Maison Blanche.
Le président américain, Joe Biden, le 12 janvier 2023 à Washington (Etats-Unis). (ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP)

Le président américain, Joe Biden, le 12 janvier 2023 à Washington (Etats-Unis). (ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP)

Le ministre américain de la Justice, Merrick Garland, a nommé jeudi 12 janvier un procureur indépendant pour enquêter sur des documents confidentiels retrouvés dans un ancien bureau et dans la résidence privée du président américain, Joe Biden. "J'ai signé un document nommant Robert Hur procureur spécial" qui "l'autorise à enquêter sur toute personne ou entité qui pourrait avoir violé la loi" dans cette affaire, a-t-il déclaré lors d'une courte allocution.

"Un petit nombre" de documents confidentiels, datant de l'époque où Joe Biden était vice-président, ont été retrouvés dans sa résidence privée, à Wilmington dans l'Etat du Delaware, a rapporté jeudi la Maison Blanche. Une dizaine de documents de ce type avaient déjà été retrouvés dans un ancien bureau du président américain à Washington. Aucun document n'a en revanche été retrouvé dans sa résidence de la ville balnéaire de Rehoboth, a précisé l'avocat de la présidence, Richard Sauber.

Une loi de 1978 oblige les présidents et vice-présidents américains à transmettre l'ensemble de leurs e-mails, lettres et autres documents de travail aux Archives nationales. Joe Biden a assuré "coopérer pleinement" avec la justice américaine, lors d'un bref échange avec la presse. "Nous sommes certains qu'une enquête minutieuse montrera que ces documents ont été déplacés par inadvertance et que le président et ses avocats ont agi promptement lorsqu'ils ont découvert cette erreur", a de son côté affirmé l'avocat de la présidence, Richard Sauber, dans un communiqué jeudi.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article