Gina Lollobrigida, actrice phare du cinéma italien, est morte à 95 ans

Publié le par Le Parisien

La star avait explosé en 1952 avec le film français « Fanfan la Tulipe », aux côtés de Gérard Philipe. « Son charme est éternel. Ciao Lollo », lui a rendu hommage le ministre italien de la Culture.

Gina Lollobrigida (ici en février 2018) avait dû être opérée après une fracture du fémur, en septembre 2022. Jean Baptiste Lacroix / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Gina Lollobrigida (ici en février 2018) avait dû être opérée après une fracture du fémur, en septembre 2022. Jean Baptiste Lacroix / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

L’actrice italienne Gina Lollobrigida, brune voluptueuse qui creva l’écran après guerre à Hollywood, est morte à l’âge de 95 ans, a annoncé lundi le ministre italien de la Culture. L’ancienne sex-symbol, révélée en 1952 dans « Fanfan la tulipe » du réalisateur français Christian-Jaque, s’était fracturé le fémur en tombant à son domicile romain en septembre et avait dû être opérée.

« Adieu à une diva du grand écran, protagoniste de plus d’un demi-siècle d’histoire du cinéma italien. Son charme est éternel. Ciao Lollo », a tweeté le ministre de la Culture Gennaro Sangiuliano.

Née le 4 juillet 1927 dans le petit village de Subiaco, au coeur des Abruzzes (centre de l’Italie), dans une famille modeste qui s’est ensuite installée à Rome, Gina Lollobrigida a joué avec les plus grands de son époque dans les années 1950 et 1960, de Frank Sinatra à Sean Connery, de Marcello Mastroianni à Humphrey Bogart.

Elle a tourné jusqu’en 1962 aux Etats-Unis puis a fini par rentrer en Italie. Elle n’est ensuite apparue qu’occasionnellement au cinéma et à la télévision.

« La Lollo » est ensuite revenue à ses premières amours artistiques, la photographie puis la sculpture, à laquelle elle s’est consacrée entièrement à partir du début des années 1980.

Investie dans la vie politique, elle avait notamment tenté de briguer un siège au Sénat italien, lors des dernières élections en septembre, mais sa liste n’avait pas franchi le seuil électoral nécessaire pour obtenir des élus.

Gina Lollobrigida a également participé à des concours de beauté tout au long de sa vie. En 1947, elle avait ainsi terminé deuxième au concours de Miss Rome et troisième à celui de Miss Italie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article