Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir de la journée du dimanche 1er janvier 2023

Publié le par franceinfo avec AFP France Télévisions

Des attaques russes ont visé la capitale, Kiev, et sept autres régions ukrainiennes dans la nuit du Nouvel An, selon le dernier bilan des autorités locales et régionales.

Un balcon touché par une attaque de missile à Kiev (Ukraine) où la guerre continue, le 1er janvier 2023. (OLEKSII CHUMACHENKO / ANADOLU AGENCY / AFP)

Un balcon touché par une attaque de missile à Kiev (Ukraine) où la guerre continue, le 1er janvier 2023. (OLEKSII CHUMACHENKO / ANADOLU AGENCY / AFP)

Les Ukrainiens bombardés la nuit de la Saint-Sylvestre. Les autorités ukrainiennes ont fait part, dimanche 1er janvier, d'un bilan de quatre morts et 50 blessés dans les frappes russes menées peu avant et juste après le Nouvel An. Plusieurs villes ukrainiennes, dont Kiev, ont été visées samedi par des frappes russes, suivies d'une nouvelle série d'explosions dans la capitale juste après la nouvelle année.

Dans le centre de Kiev, un missile a éventré la façade d'un hôtel, tandis que le chef de la police locale, Andriï Nebitov, a diffusé une photographie sur Facebook montrant ce qui semble être les restes d'un drone avec les mots "Bonne année" écrits en russe.

La Russie visait des installations de fabrication de drones

L'armée russe a affirmé dimanche que les frappes ayant touché plusieurs villes ukrainiennes dont Kiev samedi, avant le Nouvel An, ont visé des installations de fabrication de drones, afin de déjouer des "attaques terroristes" en planification. Le ministère de la Défense russe s'est félicité d'avoir déjoué "les plans du régime de Kiev"

Moscou qualifie souvent d'"actes terroristes" les opérations militaires ukrainiennes en territoire russe ou contre des infrastructures russes en Ukraine. L'armée russe a par ailleurs annoncé poursuivre son offensive dans la région de Donetsk, dans l'Est de l'Ukraine, où se concentre actuellement l'essentiel des combats.

L'Ukraine assure avoir abattu 45 drones lancés par la Russie

L'armée de l'air ukrainienne affirme avoir intercepté ces drones de fabrication iranienne lancés par la Russie au cours de la nuit du Nouvel An. "Durant la nuit du 31 décembre 2022 au 1er janvier 2023, les envahisseurs russes ont attaqué l'Ukraine avec des drones kamikazes Shahed-131/136 de fabrication iranienne", a indiqué l'armée de l'air ukrainienne.

Selon elle, 13 de ces drones ont été abattus avant minuit et 32 après le passage en 2023. L'armée ukrainienne n'a pas précisé si d'autres drones avaient atteint leurs cibles.  

Les autorités prorusses rapportent la mort d'un civil.

Les autorités séparatistes prorusses de l'est de l'Ukraine ont pour leur part rapporté la mort d'un civil dans des bombardements ukrainiens dimanche à Iassynouvata, dans la région de Donetsk. Selon elles, l'armée ukrainienne a aussi frappé la ville de Donetsk et la ville voisine de Makiïvka juste après minuit, faisant au moins 15 blessés.

Volodymyr Zelensky assure qu'il continuera à se "battre"

L'année 2023 sera celle de "la victoire" dans la guerre contre la Russie, a proclamé samedi dans ses voeux de Nouvel An le président ukrainien Volodymyr Zelensky. "Nous nous battons et nous continuerons à nous battre. En faveur de ce mot : 'victoire'", a déclaré le président ukrainien dans son discours à l'occasion de la nouvelle année.

Lors de ses vœux, le président russe, Vladimir Poutine, a pour sa part affirmé avoir la "justesse morale et historique" de son côté. Le président russe a également critiqué "une véritable guerre des sanctions qui nous a été déclarée" par les Occidentaux. "Ceux qui l'ont lancée s'attendaient à la destruction totale de notre industrie, de nos finances et de nos transports. Cela ne s'est pas produit", a-t-il ajouté. Vladimir Poutine a accusé les Américains et Européens "d'utiliser cyniquement l'Ukraine et son peuple pour affaiblir et diviser la Russie".

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article