Guerre en Ukraine : l’enfer que vivent les habitants restés dans les villages bombardés

Publié le par franceinfo par B.Mousset, J.Raynal - franceinfo France Télévisions

Que ce soit à Chasiv Yar ou Siversk, les conditions de vie sont les mêmes : chaotiques. Dans ces villages inlassablement bombardés, où il ne reste souvent plus que les personnes âgées, l’entraide et la patience sont indispensables.
Guerre en Ukraine : l’enfer que vivent les habitants restés dans les villages bombardés

L’écho des combats tout proche. Dans un village à quelques kilomètres de Bakhmout, un village dont il ne reste plus grand chose. Bombardés depuis des mois par l’armée russe, les habitants de Chasiv Yar se font désormais rares. A 89 ans, Olga en fait pourtant partie : “J’ai vécu deux guerres ici. D’abord en 1941 et 1942 contre les Nazis, et maintenant celle-ci. Seul Dieu sait ce qu’il va se passer. A mon âge, c’est tout ce que je peux dire.”  Ces dernières semaines, la situation s’est encore aggravée pour les habitants. L’entraide et la débrouille sont primordiales pour la survie.  

Un couple de retraités vit dans la cave de son immeuble 

A 30 kilomètres de là, à Siversk, les conditions sont les mêmes. Oleksandr et Lioudmila, son épouse, vivent dans la cave de leur immeuble depuis dix mois. Avant la guerre, ils vivaient de leur retraite, étant deux anciens ouvriers. Après 40 ans de mariage, la promiscuité d’aujourd’hui les rend parfois nerveux mais ils ont promis de ne plus se quitter. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article