Guerre en Ukraine : les forces armées résistent à "des assauts violents" à Soledar

Publié le par L'Express avec AFP

"Tout le territoire de Soledar est couvert de cadavres des envahisseurs et porte les cicatrices des explosions", a indiqué Volodymyr Zelensky.

Volodymyr Zelensky a indiqué le 9 janvier 2023 que ses troupes résistaient à "de nouveaux assauts, encore plus violents" à Soledar, près de Bakhmout.  afp.com/Anatolii Stepanov

Volodymyr Zelensky a indiqué le 9 janvier 2023 que ses troupes résistaient à "de nouveaux assauts, encore plus violents" à Soledar, près de Bakhmout. afp.com/Anatolii Stepanov

C’est une zone qui reste, selon l’armée ukrainienne, "le point le plus chaud du front", où des "combats acharnés ont lieu". C’est à Bakhmout, ville de l’est de l’Ukraine, que "l’ennemi y a concentré le maximum de forces prêtes au combat, y compris les unités de Wagner", groupe paramilitaire dont les mercenaires combattent aux côtés des troupes russes, a indiqué lundi 9 janvier Serguiï Tcherevaty, porte-parole du commandement oriental de l’armée.

Toujours dans l’Est, les troupes russes ont mené un "bombardement massif" sur Kourakhivka, qui a fait au moins deux blessés et endommagé une vingtaine de maisons, selon le gouverneur Pavlo Kyrylenko.

  • La cheffe de la diplomatie allemande à Kharkiv

La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, s’est rendue ce mardi à Kharkiv, dans le nord-est de l’Ukraine. Il s’agit de la première visite d’un haut représentant occidental, dans cette ville proche de la frontière russe et très éprouvée par la guerre.

Ce déplacement a permis à l’Allemagne d’annoncer "un nouveau paquet" d’aides, comprenant 20 millions d’euros pour le déminage et autant pour développer le réseau d’accès à Internet Starlink. De nouvelles livraisons de générateurs pour les infrastructures énergétiques ukrainiennes, bombardées systématiquement par la Russie, sont aussi attendues.

  • L’Ukraine résiste à "des assauts violents" à Soledar

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a indiqué lundi que ses troupes résistaient à "de nouveaux assauts, encore plus violents" à Soledar, près de Bakhmout, ville de l’est de l’Ukraine dont Moscou tente depuis des mois de s’emparer. "Je remercie tous nos soldats qui protègent Bakhmout […] et les combattants à Soledar, qui résistent à de nouveaux assauts, encore plus violents, des envahisseurs", a lancé le Volodymyr Zelensky dans son message quotidien.

Soledar, dans la région de Donetsk, est à quelque 15 kilomètres de Bakhmout, ville qui comptait environ 70 000 habitants avant le début de l’offensive russe en février dernier, et qui est donc désormais l’épicentre des combats.

"Grâce à la résistance de nos soldats là-bas, à Soledar, nous avons gagné du temps supplémentaire et (préservé) des forces pour l’Ukraine", s’est félicité le président ukrainien. "Tout est complètement détruit […] Tout le territoire de Soledar est couvert de cadavres des envahisseurs et porte les cicatrices des explosions. C’est à quoi ressemble la folie", a-t-il ajouté. Plus tôt dans la journée, les forces armées ukrainiennes avaient déclaré avoir repoussé une tentative de prise de Soledar, puis que les combats avaient repris.

  • Deux morts dans un bombardement sur un marché

Au moins deux personnes ont été tuées lundi dans une frappe russe ayant touché un marché dans le village de Chevtchenkové, dans le nord-est de l’Ukraine, ont indiqué les autorités locales. "Six personnes ont été blessées dans une attaque à la roquette sur Chevtchenkové. Deux autres sont mortes", a indiqué sur Telegram Oleg Synegoubov, gouverneur de la région de Kharkiv, publiant des photos de pompiers dans des gravats et d’étals en feu.

  • L’UE et l’Otan passent la vitesse supérieure dans leur coopération

L'UE et l'Otan ont promis ce mardi de fournir aux Ukrainiens tous les moyens militaires nécessaires pour défendre leur patrie et des discussions sont prévues "la semaine prochaine" sur les types d'armes qui peuvent être fournies, ont annoncé les dirigeants des deux organisations.

"Des discussions sont prévues la semaine prochaine avec les Ukrainiens pour voir quels types d'armes sont nécessaires et qui, parmi les alliés, est en mesure de les fournir", a précisé le secrétaire général de l'Alliance Jens Stoltenberg après la signature d'une déclaration conjointe avec les présidents des institutions de l'Union européenne.

Ces discussions se dérouleront dans le cadre du groupe de Ramstein (le groupe de contact sur la défense de l'Ukraine) créé par les Etats-Unis, a-t-il précisé. La réunion à laquelle assistera le ministre ukrainien de la Défense sera organisée en Allemagne, a-t-on précisé à l'Otan.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article