L'actrice italienne Gina Lollobrigida est morte

Publié le par France Bleu , France Bleu Auxerre par La rédaction

Gina Lollobrigida est morte, annonce ce lundi l'agence de presse italienne Ansa. L'actrice, âgée de 95 ans, avait été révélée grâce à son rôle dans "Fanfan la Tulipe", au début des années 1950.

Gina Lollobrigida avait notamment joué dans "Fanfan la Tulipe" de Christian-Jacque (1952). © AFP - SUMMA CINEMATOGRAFICA - CINE AZI / COLLECTION CHRISTOPHEL

Gina Lollobrigida avait notamment joué dans "Fanfan la Tulipe" de Christian-Jacque (1952). © AFP - SUMMA CINEMATOGRAFICA - CINE AZI / COLLECTION CHRISTOPHEL

L'actrice italienne Gina Lollobrigida est morte à 95 ans dans une clinique à Rome, annonce ce lundi l'agence de presse italienne Ansa. Les raisons de son décès sont pour le moment inconnues. Elle s'était fracturée le fémur en tombant à son domicile romain en septembre et avait dû être opérée, a rappelé l'Agence France Presse.

À son apogée dans les années 1950

Née le 4 juillet 1927 dans le petit village de Subiaco, au cœur des Abruzzes (centre de l'Italie), dans une famille modeste qui s'est ensuite installée à Rome, Gina Lollobrigida a connu son heure de gloire dans les années 50. Après quelques années à enchaîner des rôles secondaires, elle est d'abord révélée grâce à son rôle dans "Fanfan la Tulipe" (1952), dans lequel elle tourne avec Gérard Philippe. Elle a ensuite partagé sa carrière entre la France, l'Italie et Hollywood. Elle a notamment tourné dans "Amour et fantaisie" ou "Vénus impériale", et partagé l'affiche avec Humphrey Bogart, Burt Lancaster, Tony Curtis, Yves Montand, Marcello Mastroianni ou encore Frank Sinatra.

Gina Lollobrigida dans "Fanfan la Tulipe", réalisé par Christian-Jacque. © Maxppp - picture-alliance

Gina Lollobrigida dans "Fanfan la Tulipe", réalisé par Christian-Jacque. © Maxppp - picture-alliance

Elle a tourné jusqu'en 1962 aux Etats-Unis puis a fini par rentrer en Italie. Elle n'est ensuite apparue qu'occasionnellement au cinéma et à la télévision.

Gina Lollobrigida dans "Notre-Dame-de-Paris", réalisé par Jean Delannoy en 1956. © AFP - Panitalia Paris Film Productions / Collection ChristopheL

Gina Lollobrigida dans "Notre-Dame-de-Paris", réalisé par Jean Delannoy en 1956. © AFP - Panitalia Paris Film Productions / Collection ChristopheL

Passionnée de sculpture

Après sa carrière dans le cinéma, elle s'est consacrée à la photographie et à la sculpture, à partir du début des années 1980. "Je ne voulais pas être actrice mais artiste. J'étais figurante seulement pour ramener de l'argent à la maison. Puis on m'a offert un vrai rôle. Ce n'était pas ce que je voulais. J'ai pensé : 'J'y vais et je leur demande la lune, un million'. Ils me l'ont donné et j'ai commencé à faire du cinéma", avait-elle raconté à Vanity Fair Italie en 2007.

"Je me suis donnée au cinéma et je ne le regrette pas, mais quand le cinéma a changé, j'ai décidé de retrouver ma passion", avait confié la star à l'occasion de l'inauguration à Paris de sa première exposition, qui avait également été présentée à Moscou et Venise.

En 1999, elle avait tenté une incursion en politique, en se portant candidate aux élections européennes en numéro deux sur une liste centriste, sans succès. Fin septembre 2022, elle s'était aussi portée candidate à un siège au Sénat sur la liste "Italie souveraine et populaire", là encore sans parvenir à être élue. Son engagement l'avait amené à être par ailleurs ambassadrice de l'Unicef.

En France, Gina Lollobrigida a été faite officier des arts et lettres en 1986 et commandeur en 2004. Mais elle a dû attendre février 2018 pour avoir son étoile à Hollywood.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article