La milice privée Wagner, bras musclé de Poutine en Ukraine et pompe à fric de Prigojine, illégale même en Russie ?

Publié le par RTBF par Sandro Faes Parisi

@ Getty / Le propriétaire de la milice privée PMC Wagner, Yevgeny Prigojine.

@ Getty / Le propriétaire de la milice privée PMC Wagner, Yevgeny Prigojine.

Ce sont les renseignements britanniques qui l’affirment, la milice privée Wagner a été légalement enregistrée comme entité juridique en décembre 2022 sous le nom de "PMC Wagner Centre", son domaine d’exercice étant le conseil en gestion. Il n’est pas encore clair dans quelle mesure l’entité "PMC Wagner Centre" est utilisée pour administrer l’activité paramilitaire de Wagner mais les entreprises militaires privées (PMC) restent illégales en Russie, malgré une discussion prolongée sur la réforme de la loi, spécifiquement pour légitimer ce bras armé de Poutine.

© Tous droits réservés / Le milliardaire et homme d'affaires russe Evgeny Prigojine lors de pourparlers russo-turcs en 2016 à Saint-Pétersbourg, en Russie.

© Tous droits réservés / Le milliardaire et homme d'affaires russe Evgeny Prigojine lors de pourparlers russo-turcs en 2016 à Saint-Pétersbourg, en Russie.

Concernant le financement de Wagner, son propriétaire, Evgeny Prigojine, a probablement financé en grande partie l’organisation par le biais de contrats gouvernementaux gonflés attribués à ses autres entreprises, actives notamment dans le domaine du catering. Prigojine, surnommé "le cuistot du Kremlin", n’a admis la fondation de Wagner qu’en septembre 2022 peu de temps avant l’inauguration du très moderne QG à Saint-Pétersbourg.

Un chef de milice dont la posture n’a d’égale que la prose. Violente, effrayante, ironique, vulgaire et provocatrice à l’image de sa réponse à la question comment intégrer la milice Wagner posée sur les réseaux sociaux : "Mange des clous, branle-toi avec du papier de verre, étanche ta soif avec du sang, ne sors pas sans un marteau et appelle les numéros de téléphone indiqués ci-dessous”, la parole de Prigojine dérange de plus en plus, y compris dans les coulisses du pouvoir. Certains lui prêtent le désir de remplacer le ministre de la Défense Sergueï Choïgou, d’autres vont plus loin et n’hésitent pas à affirmer que c’est le poste de Poutine auquel Prigojine aspire.

 

Wagner possède presque certainement maintenant jusqu’à 50.000 mercenaires en Ukraine et est devenu un élément clé de la campagne de Vladimir Poutine. L’enregistrement légal avait pour but de probablement maximiser le gain commercial de Prigojine et légitimer davantage une "organisation" de plus en plus présente dans le monde, physiquement et virtuellement, de l’Afrique à l’Ukraine, en passant par… les Etats-Unis. "Nous nous sommes ingérés aux Etats-Unis, nous le faisons et nous allons continuer de le faire. Avec précaution, précision, de façon chirurgicale, d’une manière qui nous est propre", avait déclaré Prigojine sur les réseaux sociaux d’une autre de ses entreprises, Concord Catering.

Source : La milice privée Wagner, bras musclé de Poutine en Ukraine et pompe à fric de Prigojine, illégale même en Russie ?

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article